Étude des conditions de cyclogénèse tropicale sur le sud-ouest de l'océan Indien

par Cherina Meetoo

Thèse de doctorat en Océan, atmosphère et surfaces continentales

Soutenue en 2014

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    Comprendre les conditions de formation des cyclones tropicaux est un enjeu opérationnel et sociétal majeur. On connaît bien les conditions de grande échelle nécessaires pour la cyclogénèse tropicale, identiques sur tous les bassins tropicaux. En revanche, l'environnement spécifique dans lequel une perturbation tropicale évolue en une tempête tropicale nommée, et ensuite en un cyclone tropical, diffère d'un bassin à l'autre. Cette différence est due en partie aux phénomènes de grande échelle (ENSO, IOD, etc. ) et d'échelle synoptique (MJO et ondes équatoriales). Alors que plusieurs travaux ont porté sur ces processus sur l'hémisphère nord, on connaît moins bien la cyclogénèse dans l'hémisphère sud. Cette thèse vise à préciser les conditions de formation des tempêtes tropicales dans le sud-ouest de l'océan Indien (10% de l'activité cyclonique globale) et d'en étudier les variations intrasaisonnières. On se focalise sur 12 saisons cycloniques de décembre à mars de 1999-2000 à 2010-2011, pour lesquelles les réanalyses ERA-Interim (ECMWF), les images satellitaires de METEOSAT (EUMETSAT) et les données cycloniques IBTrACS sont disponibles. La thèse repose sur le développement et l'utilisation de trois méthodes objectives consistant à : (1) identifier les perturbations tropicales dans les données ERA-Interim, les relier aux tempêtes nommées dans IBTrACS, ce qui permet d'étudier une période plus longue de cyclogénèse pour chaque tempête répertoriée, et expliciter les caractéristiques des tourbillons (cœurs chauds/froids, baroclinicité, forçage de haute altitude), (2) créer un traceur de tourbillons pré-cycloniques en fonction de paramètres environnementaux thermodynamiques et dynamiques qui rend possible l'identification quantitative des précurseurs de la cyclogénèse tropicale, et (3) analyser les liens entre cette cyclogénèse et les ondes équatoriales (Equatorial Rossby, Mixed Rossby-Gravity et Kelvin) et la MJO, par une décomposition spectrale spatio-temporelle du traceur créé et des variables qui le composent. Des simulations du modèle Meso-NH (LA/CNRM-GAME) sont ensuite effectuées sur le cas réel du cyclone tropical Alenga (nov/déc 2011) afin d'étudier son développement à petite échelle (non résolu par ERA-Interim) au sein d'une phase active de la MJO

  • Titre traduit

    Tropical cyclogenesis conditions over the southwestern Indian ocean


  • Résumé

    Mature tropical cyclones around the world form through similar atmospheric and oceanic processes. Whereas the necessary conditions for tropical cyclogenesis to occur are identical over all tropical basins, the specific environments within which pre-existing disturbances evolve into warm-core cyclonic circulations can be fairly different. This is partly due to the influence of large-scale climatic cycles (e. G. , ENSO, IOD, etc. ) and synoptic-scale propagating modes (e. G. , equatorial waves, MJO, etc. ). While many studies have examined the specific situations of the tropical basins in the northern hemisphere, storm formation is much less known in the southern hemisphere. This thesis presents an analysis of cyclogenetic evolution of named storms (tropical storms and cyclones) in the Southwestern Indian Ocean (10% of global cyclone activity) during 12 cyclonic seasons from December to March, from 1999-2000 to 2010-2011, based on ECMWF ERA-Interim reanalyses, METEOSAT satellite images and IBTrACS cyclone data, in connection with ENSO, MJO and equatorial waves (Equatorial Rossby, Mixed Rossby- Gravity and Kelvin waves). First, an objective method is used to detect tropical storms (also identified in the IBTrACS database) in the ERA-Interim reanalyses. The overall characteristics of cyclonic perturbations (warm/cold cores, baroclinicity and upper-level forcing) that evolve into tropical storms and cyclones in the SWIO are also discussed. Then, an objective determination of relevant predictors and their associated weight is presented, followed by the determination of their combination in a linear form to derive an environmental cyclogenesis tracker adapted to the SWIO cyclonic season. The various dynamical and thermodynamical environmental parameters that compose the tracker's formula are analyzed spectrally in space and time. The influence of the different wave modes on cyclogenesis is discussed through their impact on the environmental values that play a significant role in cyclogenesis. Finally, numerical simulations of tropical cyclone Alenga (Nov/Dec 2011) are carried out to study the small-scale processes involved in the storm's formation and development within an MJO active phase

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2015 par [CCSD] [diffusion/distribution] à Villeurbanne

Étude des conditions de cyclogénèse tropicale sur le sud-ouest de l'océan Indien

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (194 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 167-177. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2014 TOU3 0183

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 14 TOU3 0183
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.