La médecine de l'obésité en France : sociologie des engagements experts dans la normalisation de la corpulence

par Fabien Merlaud

Thèse de doctorat en STAPS, sociologie

Sous la direction de Philippe Terral.

Soutenue en 2014

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    Centrée sur l'étude de la médecine de l'obésité en France, cette thèse cherche à saisir comment les engagements experts reconfigurent les normes relatives à la corpulence des individus et à leur santé et en quoi ils sont susceptibles d'influer sur les orientations d'une politique nutritionnelle. L'analyse proposée repose, premièrement, sur l'étude dans le temps de la mise à l'agenda politique de la nutrition en tant que problème de santé publique jusqu'au surgissement récent de la question plus spécifique de l'obésité. À travers la politique nutritionnelle mise en place et le Programme National Nutrition Santé (PNNS), c'est principalement le marché de la minceur qui trouve là un écho formidable pour se développer, et ce, dans au moins trois directions : la production et la vente d'anorexigènes, celles d'alicaments, ainsi que la publication et la commercialisation de régimes alimentaires. L'argument de santé publique devient, pour l'ensemble des acteurs engagés dans ce domaine, un procédé rhétorique permettant de se situer du bon côté de la frontière du " sain " et du " malsain ". Face à cette réappropriation dans les secteurs agroalimentaires et pharmaceutiques, c'est l'existence même du PNNS et de ses outils de prévention qui font débats. Ses promoteurs sont exposés à trois types de controverses autour du statut attribué à l'obésité et ses conséquences sur la santé, autour des dispositifs de prévention, et des dispositifs de prise en charge. En vue de saisir ces transformations, nous étudions, dans un deuxième temps, les développements, les connaissances et les dispositifs qui viennent à l'appui de ces jugements experts. Les controverses donnent à voir les références normatives existantes et, en même temps, elles sont le lieu où d'autres " paris " sur l'avenir, contestant la tendance épidémique et pathologique de l'obésité, sont rendus crédibles. Enfin, ces différentes appréhensions peuvent conduire à des divergences mais également à des constats partagés. La recherche propose également d'interroger les frontières de la médecine de l'obésité établies par les experts qui présentent unanimement leurs interventions comme " pluridisciplinaires " alors que des voix s'élèvent contre une médecine qui ne parviendrait pas à faire maigrir durablement.

  • Titre traduit

    The medicine of obesity in France : sociology of the experts' commitments in the normalization of copulence


  • Résumé

    Focused on the study of the medicine of obesity in France, this thesis seeks to understand how the commitments of the experts transform the standards of the individuals' body size and their health and how they may influence the direction of a nutritional policy. The proposed analysis is based, first, on the study in the time of the setting of the nutrition as a public health problem on the political agenda until the recent emergence of the more specific issue of the obesity. Through the establishment of a nutrition policy called the National Nutrition and Health Program (NNHP), it is mainly the slimming market that finds a great echo for his growing in at least three directions: the production and sale of appetite suppressants, of nutraceuticals, as well as publishing and marketing of diets. The public health argument becomes for all the actors involved in this field a rhetorical device in order to be located on the right side of the border of the "healthy" and the "unhealthy". Given this re-appropriation in the food and pharmaceutical sectors, the very existence of the NNHP and its preventive tools makes debates. Its promoters are exposed to three types of controversies over the status attributed to the obesity and its health consequences, around the prevention devices, and the care devices. To capture these changes, we study, secondly, the developments, knowledge and devices that come to support these experts' judgments. The controversies allow to see existing normative references and at the same time they are the place where other "bets" on the future are made, challenging the epidemic and pathological point of view. Finally, these different designs can lead to discrepancy but also shared findings. The research also proposes to question the boundaries of the medicine of obesity established by the experts who present their interventions unanimously as "multidisciplinary" while there are voices which rise against a medicine which fails to allow people to permanently lose weight.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (348 p.)
  • Annexes : Notes bibliogr. en bas de pages

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2014 TOU3 0088
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.