Identification d'un profil de microARNs plasmatiques comme biomarqueur potentiel dans le mélanome métastasique

par Virginie Armand-Labit

Thèse de doctorat en Cancérologie

Sous la direction de Gilles Favre.

Soutenue en 2014

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    Le mélanome métastatique est une pathologie de mauvais pronostic. A ce jour, aucun biomarqueur prédictif de son évolution n'existe, la classification anatomopathologique conventionnelle reste pour le moment le meilleur facteur pronostic. Les microARNs (miARN), petits ARNs non codants, régulent l'expression génique, sont fortement impliqués dans l'oncogénèse et la progression tumorale et sont souvent dérégulés dans les tumeurs, dont le mélanome. Leurs formes circulantes sont depuis peu étudiées comme potentiel biomarqueur diagnostique et pronostique de nombreux cancers. Nous avons identifié, à l'aide de biopuces, des miARNs plasmatiques dérégulés chez des patients atteints de mélanome métastatique. Nous avons dosé ensuite ces miARNs par RT-qPCR sur une cohorte d'apprentissage et de validation. Nous avons également étudié l'expression des miARNs d'intérêt au niveau tissulaire et cellulaire. Cette étude, sur 74 patients, a mis en évidence 8 miARNs plasmatiques discriminant de façon significative les malades et les sujets sains. Nous avons de plus identifié un profil de deux miARNs permettant de discriminer les deux populations avec d'excellentes performances. Quatre miARNs sont apparus associés à la survie. La majorité des miARNs plasmatiques dérégulés ne parait pas avoir une origine tumorale et serait probablement lié au microenvironnement. L'ensemble de nos résultats montre que la détection du profil des deux miARNs dans le plasma pourrait devenir un biomarqueur diagnostique non invasif, sensible, reproductible et prédictif dans le mélanome métastatique, et pourrait être utilisé à terme pour permettre l'identification précoce de patients à haut risque de récurrence.

  • Titre traduit

    Identification of a plasmatic microRNA profile as biomarker of metastasic cutaneous melanoma


  • Résumé

    Metastatic melanoma is a disease of very poor prognosis. To date, no predictive biomarker evolution exist, conventional histological classification is currently the best prognostic factor. MicroRNAs (miRNAs), small non-coding RNAs, regulate gene expression, are strongly implicated in oncogenesis and tumor progression and are often deregulated in tumors, including melanoma. Their circulating forms have recently been studied as a potential diagnostic and prognostic biomarker of many cancers. We studied, by microarray, plasma miRNAs deregulated in patients with metastatic melanoma. Then, we assayed these miRNAs by RT-qPCR in a training and validation cohort. We also investigated the expression of miRNAs of interest in tumoral tissue and cell lines. This study of 74 patients showed eight miRNAs plasma significantly discriminating patients and healthy subjects. We have also identified a profile of two miRNAs to discriminate between the two populations with excellent performance. Four appeared miRNAs associated with survival. The majority of plasma miRNAs deregulated does not seem to have a tumor origin and is probably related to the microenvironment. All of our results show that the detection of the profile of the two miRNAs in the plasma may become a sensitive and reproducible non-invasive diagnostic biomarker in metastatic melanoma and could be used eventually to allow early identification of patients high risk of recurrence.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (225 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 187-225

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2014 TOU3 0054
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.