Propriétés de l'état normal des cuprates sous-dopés sous champ magnétique intense

par Sven Badoux

Thèse de doctorat en Physique de la matière

Sous la direction de David Vignolles et de Cyril Proust.

Soutenue en 2014

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    Dans cette thèse, nous nous sommes intéressés à la physique des supraconducteurs à haute température critique et à leur diagramme de phase. Depuis leur découverte en 1986, ces matériaux ont suscité un fort engouement notamment à cause de leur température critique élevée. La phase supraconductrice, dans le diagramme de phase de ces matériaux, présente un dôme avec une température critique maximale qui délimite le côté sous dopé (à gauche) du coté sur dopé (à droite). Ce dôme est situé entre une phase isolante et une phase métallique (type liquide de Fermi). Afin de comprendre l'origine de la supraconductivité, il est important de bien caractériser la phase normale à partir de laquelle elle se développe. Nous nous sommes particulièrement intéressés aux propriétés à basse température. Pour cela, des champs magnétiques intenses ont été nécessaires afin de détruire la supraconductivité et de restaurer l'état normal à basse température. Les oscillations quantiques ont été découvertes en 2007, dans ces matériaux, par des mesures de résistivité et d'aimantation sous champ magnétique intense et à basse température. La présence d'oscillations quantiques de faibles fréquences associées à des coefficients de Hall et Seebeck négatifs ont mis en évidence la présence d'une petite poche d'électrons dans la surface de Fermi couvrant seulement 1. 9% de la première zone de Brillouin (PZB) du côté sous dopé. Ceci est incompatible avec les calculs de structure de bandes. Ce résultat est en fort contraste avec les oscillations quantiques mesurées dans les cuprates sur-dopés qui correspondent à la large orbite de type trou prédite par les calculs de structure de bandes et qui occupe 65% de la PZB. La présence de cette petite poche d'électrons dans des composés sous-dopés en trous peut être expliquée par une reconstruction de la surface de Fermi. En effet, des mesures de RMN et de rayons X ont montré la présence d'une onde de densité de charge en compétition avec la supraconductivité. Pour étudier plus en détail cette reconstruction et la relation entre la surface de Fermi déduite des oscillations quantiques et l'ordre de charge, nous avons réalisé différentes séries de mesures à 70T dans une large gamme de dopage, de champs magnétiques et de températures pour des échantillons d'YBa2Cu3Oy. Nous avons également utilisé la pression hydrostatique pour induire un changement de dopage sur un même échantillon. Ces mesures ont révélé la présence d'une nouvelle série d'oscillations de plus faible fréquence que nous avons associé à une poche de trou. Ce résultat permet d'expliquer plusieurs propriétés de transport mesurées dans le composé YBa2Cu3Oy. En parallèle, nous avons également réalisé des mesures de transport dans des échantillons de HgBa2CuO4+?, considéré comme un matériau modèle de la famille des cuprates (absence de chaîne et structure monoplan). Nous avons réussi à observer des oscillations quantiques, similaires à celles observées dans YBa2Cu3Oy. Ceci a permis de démontrer l'universalité de ce phénomène dans les cuprates et de confirmer de manière indiscutable que les plans conducteurs sont le siège de la reconstruction de la surface de Fermi à l'origine de ces oscillations quantiques. Enfin, nous avons effectué différentes simulations de reconstruction de la surface de Fermi basées sur un ordre de charge bi-axial qui a récemment été mis en évidence par des mesures de RMN, de rayons X et de vitesse du son. Les surfaces de Fermi obtenues ont été comparées aux mesures expérimentales.

  • Titre traduit

    Normal state properties of underdoped cuprates under high magnetic field


  • Résumé

    In this thesis, we have studied in high temperature superconductors and their phase diagram. Since their discovery in 1986, these materials have generated great interest, especially because of their high critical temperature. In the generic phase diagram of these materials, the superconducting phase is a dome with a maximal critical temperature, which defines the under-doped side (left-side of the phase diagram) and the over-doped side (right-side of the phase diagram). The dome is located between an insulating phase and a metallic phase (Fermi-liquid like). In order to understand the origin of superconductivity, it is essential to characterize the normal phase from which superconductivity arises, in particular at low temperature. Therefore, high magnetic fields were needed to destroy superconductivity and restore the low temperature normal state. Quantum oscillations have been discovered in 2007 in these materials, thanks to resistivity and magnetization measurements under high magnetic fields and low temperature. Quantum oscillations and negative Hall and Seebeck coefficients have revealed the presence of a small electron pocket in the Fermi surface of the underdoped side, covering only 2% of the first Brillouin zone (FBZ). This is in disagreement with band-structure calculations. In contrast quantum oscillations in overdoped cuprates revealed the large hole-like orbit, covering 65% of the FBZ, as predicted by the band structure calculations. The presence of this small electron pocket in underdoped compounds can be explained by a Fermi surface reconstruction. Indeed, RMN and X-rays measurements have shown the presence of a charge density wave in competition with superconductivity. To study the relationship between the Fermi surface deduced from quantum oscillations and the charge order, we have followed the evolution of the oscillation frequencies as a function of doping. Therefore, we have performed different measurements on YBa2Cu3Oy in a wide range of doping, magnetic fields (up to 70T) and temperatures. We also used hydrostatic pressure to induce a change of doping on the same sample. These measurements have revealed the presence of a new series of oscillations with a lower frequency which has been associated to a holepocket. This result allows us to explain some of the transport properties measured in YBa2Cu3Oy compound. In addition, we have also performed transport measurements in HgBa2CuO4+? samples, considered as a textbook material of the cuprate family (monolayer structure and no CuO chain). We have succeeded to observe quantum oscillations similar to those observed in YBa2Cu3Oy. This demonstrates the universality of this phenomenon in cuprates and clearly demonstrates that reconstruction of the Fermi surface involves the quintessential CuO2 planes. Finally, we have performed various simulations of Fermi surface reconstruction based on a biaxial charge order recently discovered by NMR, X-ray and sound velocity measurements. The reconstructed Fermi surface has been compared with experimental measurements.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (171 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 159-171

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2014 TOU3 0010
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.