La relation gestes-parole dans la planification de la résolution du problème de la Tour de Hanoï chez des enfants, adolescents et adultes colombiens

par Mayilin Moreno Torres

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Michèle Guidetti.

Soutenue le 09-12-2014

à Toulouse 2 , dans le cadre de École doctorale Comportement, Langage, Éducation, Socialisation, Cognition (Toulouse) , en partenariat avec Octogone-Lordat (Toulouse) (laboratoire) .

Le président du jury était Valerie Tartas.

Le jury était composé de Michèle Guidetti, Emmanuel Sander, Jean marc Colletta.

Les rapporteurs étaient Emmanuel Sander, Jean marc Colletta.


  • Résumé

    Lorsque nous parlons, nous bougeons nos mains, nous faisons des gestes. Les gestes aident à communiquer avec les autres mais aussi à mieux exprimer notre pensée. Les gestes et la parole sont donc deux dimensions qui s’intègrent dans un système de communication unifié, reposant sur des représentations cognitives communes : quand un locuteur produit un message, la plupart des informations qu’il veut partager est certes véhiculée par le discours, mais également par les gestes (McNeil, 1992). Parfois, cette information entre les gestes et la parole est non-concordante. Garbert et Goldin-Meadow (2002) ont montré que lorsque les participants expliquent leur résolution de la tâche de la Tour de Hanoï, ces non-concordances entre l’information transmise par les gestes et celle transmise par la parole, peuvent se produire soit aux moments incertains, preuve que les participants hésitent entre plusieurs stratégies de résolution soit aux moments-clés, indiquant la capacité à planifier deux stratégies de résolution, l’une par les gestes, l’autre par la parole. La planification à travers les « mismatches » gestes-parole n’a pas été étudié malgré les nombreuses recherches de Goldin-Meadow à ce sujet. Nous avons mené une étude en Colombie auprès de 144 participants issus de deux milieux socio-économiques contrastés. Nous avons tenté de combler cette lacune en étudiant les effets de l’âge, du milieu socio-économique et de la complexité de la tâche de la Tour de Hanoï sur les non-concordances gestes-paroles lors des explications anticipant sa résolution. Nos résultats suggèrent l’existence d’un effet de la complexité de la tâche et des effets limités de l’âge et du milieu socio-économique.

  • Titre traduit

    The gesture-speech relationship in planning the solving of the Tower of Hanoï problem by Columbian children, adolescents and adults


  • Résumé

    When we speak, we move our hands, we make gestures. Gestures help to communicate with others but also to better express our thoughts. Gestures and speech are two dimensions that are part of a unified system of communication based on shared cognitive representations: when a speaker produces a message, most of the information he wants to share is certainly conveyed by speech, but also by gestures (McNeil, 1992). Sometimes this information between gestures and speech is discordant. Goldin-Meadow and Garbert (2002) showed that when participants explain their resolution of the Tower of Hanoi task, the mismatch between the information conveyed by the gesture and the information transmitted orally, may occur either at key moments, indicating the ability to provide two problem-solving strategies, or at uncertain times, showing that participants are torn between several solving strategies. We conducted a study in Colombia among to 144 participants from two contrasting socio-economic backgrounds. The study of the development of planning through the gesture-speech "mismatch" remains understudied despite wide research conducted by Goldin-Meadow. We tried to fill this gap by examining the effects of age, socio-economic background and the complexity of the Tower of Hanoi task upon gesture-speech “mismatches” regarding explanations anticipating the resolution. Our results suggest the existence of an effect of the complexity of the task and limited age and socio-economic background effects.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2014 par [l'auteur] à [Lieu de publication inconnu]

La relation gestes-parole dans la planification de la résolution du problème de la Tour de Hanoï chez des enfants, adolescents et adultes colombiens


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2014 par [l'auteur] à [Lieu de publication inconnu]

Informations

  • Sous le titre : La relation gestes-parole dans la planification de la résolution du problème de la Tour de Hanoï chez des enfants, adolescents et adultes colombiens
  • Détails : 1 vol. (273 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 203-225
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.