La plaine alluviale de la Moyenne Garonne toulousaine au cours de l’holocène : apport d’une approche croisée archéologie et géomorphologie

par Laurie Ferdinand

Thèse de doctorat en Géographie et aménagement

Sous la direction de Jean-Michel Carozza.

Soutenue le 26-09-2014

à Toulouse 2 , dans le cadre de École doctorale Temps, Espaces, Sociétés, Cultures (Toulouse) , en partenariat avec Géographie de l'environnement (Toulouse) (laboratoire) .

Le président du jury était Jean-Paul Métailié.

Le jury était composé de Jean-Michel Carozza, Joëlle Burnouf, Nathalie Carcaud.

Les rapporteurs étaient Joëlle Burnouf, Nathalie Carcaud.


  • Résumé

    Sous le prisme de la pluridisciplinarité, la dichotomie entre anthropisation et environnement s’est réduite à mesure que de fortes interrelations dans les seuils d’évolution ont été démontrées. Les vallées fluviales constituent des supports d’observation privilégiés des relations hommes-milieux, et de nombreux fleuves ont fait l’objet de ce type d’étude ces dernières années. Le choix de la Garonne s’est imposé face au vide scientifique qui caractérise une grande partie du tracé au sein du Sud-Ouest de la France, en particulier la section moyenne. Ce travail se concentre donc sur l’étude des relations entre le peuplement et la basse plaine entre Toulouse et la confluence du Tarn depuis 10000 ans. La vallée atteint 25km de large à Toulouse et correspond à la première zone d’étalement des crues pyrénéenne, favorable à l’enregistrement des occupations passées et de la dynamique alluviale qui les a accompagnés. En l’absence de référentiel local, un cadre chronologique géomorphologique et archéologique a été mis en place pour l’Holocène à partir des travaux réalisés sur différents cours d’eau européens et continentaux. Ces deux volets ont ensuite été analysés distinctement sur la plaine de la Garonne à l’aide d’une méthodologie pluridisciplinaire. Les résultats montrent que l’occupation de la plaine alluviale est continue depuis le Néolithique, malgré une restitution biaisée par les travaux d’aménagement modernes et la taphonomie. Cette dernière est marquée par une forte mobilité du chenal de la Garonne et l’identification d’au moins deux épisodes d’incision au cours du 2nd l’Holocène et une nette diminution de l’alluvionnement depuis l’Antiquité.

  • Titre traduit

    The alluvial plain of the Middle Garonne in Toulouse during the Holocene : contribution of a cross archaeology and geomorphology approach


  • Résumé

    Through the prism of multidisciplinarity, the dichotomy between environment and human impacts is reduced as strong interrelationships in thresholds have been demonstrated. The valleys are favored supports of human-environnement relations, and many rivers have been the subject of this type of study in recent years. The Garonne’s choice result of a scientific blank in the most part of the channel in the South West of France, especially the middle section. Therefore this work focuses on the study of the relationship between human occupation and the low plain from Toulouse to the confluence of the Tarn since 10000 years. The valley is 25km wide in Toulouse and is the first Pyrenean flood spreading area, enabling the recording of past occupations and the alluvial dynamic associated. Without local repository, geomorphological and archaeological chronological framework was established for the Holocene, based on works completed in European and continental channels. These two component were analyzed separately on the plain of the Garonne river with a multidisciplinary approach. The results show that the floodplain’s occupation is continuous since the Neolithic, despite restitution biased by modern development works and taphonomy. This aspect is characterized by a high mobility channel f the Garonne and the identification of at least two episodes of incision in the 2nd Holocene and a net sedimentation decrease since Antiquity.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2014 par [l'auteur]

La plaine alluviale de la Moyenne Garonne toulousaine au cours de l'holocène : apport d'une approche croisée archéologie et géomorphologie


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2014 par [l'auteur]

Informations

  • Sous le titre : La plaine alluviale de la Moyenne Garonne toulousaine au cours de l'holocène : apport d'une approche croisée archéologie et géomorphologie
  • Détails : 1 vol. (345 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 250-295
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.