De la production à l’utilisation des poteries à l’âge du bronze final : dynamiques inter-régionales et évolutions locales en Quercy et Basse Auvergne

par Guillaume Saint-Sever

Thèse de doctorat en Préhistoire

Sous la direction de Jean Vaquer et de Pierre-Yves Milcent.

Le président du jury était José Gomez de Soto.

Le jury était composé de Jean Vaquer, Pierre-Yves Milcent, Jean Gascó, Joël Vital.

Les rapporteurs étaient José Gomez de Soto, Jean Gascó.


  • Résumé

    Dans ce travail de thèse, nous menons une étude comparative de la céramique de la fin de l’âge du bronze entre deux zones d’études, situées en bordure nord et ouest du Massif Central, la Basse Auvergne et le Quercy. Les ensembles étudiés, issus d’habitats de hauteur, de fosses de plaine et de grottes sépulcrales concernent la phase moyenne du Bronze final. Dans un premier temps, nous développons une méthode de classement typo-chronologique. Cette analyse, par un traitement quantitatif et statistique des critères morphologiques et décoratifs des céramiques, permet de distinguer deux groupes stylistiques selon les régions. Les calages chronologiques de ceux-ci montrent que certains changements dans les formes et les décors se manifestent avec un léger décalage. Dans un second temps, nous nous interrogeons sur l’utilisation des différents types céramiques. Des propositions de classes fonctionnelles sont réalisées à partir d’observations de stigmates d’utilisation et d’analyses technologiques. Ces classes et les correspondances de certaines avec la vaisselle métallique sont ensuite étudiées selon le contexte des gisements. La prédominance, dans les grottes sépulcrales, d’une vaisselle culinaire et de table dévolue aux liquides et de nombreuses correspondances avec des formes métalliques, marque une distinction avec les habitats et traduit des pratiques liées à des repas cérémoniels. Les corpus céramiques de l’habitat de hauteur se distinguent de ceux de plaine par une vaisselle de table collective plus représentée. Une dernière approche concerne l’étude des chaînes opératoires de fabrication des céramiques. L’analyse des préparations des pâtes, des techniques de façonnage et de finition, et des modes de cuisson, permet d’illustrer des changements globaux au cours du temps, communs aux deux zones d’études. Par contre, certains choix techniques s’avèrent plus régionaux et des particularités très localisées peuvent être mises en évidence. Néanmoins, une vaisselle fine, ayant des équivalents métalliques mobilise des savoir-faire distincts aux méthodes de productions à technicité plus élevée, peut manifester une amorce de spécialisation de la production. Ces approches nous amènent à proposer différents échelons géographiques, interrégional, régional ou local, dans les extensions des traditions potières. Ceux-ci dépendent du degré de précision et des associations de critères typologiques et technologiques retenus.

  • Titre traduit

    From production to use of the late bronze age pottery : interregional dynamics and local pattern in the Quercy and the Basse Auvergne regions


  • Résumé

    This doctoral research is a comparative study of the late bronze age ceramics from two areas located in West and North of the Massif Central: the Quercy and the Basse Auvergne. The materials analyzed are all dated of the middle phase of the late bronze age and come from various contexts (high ground settlements, lowland pits, and burial caves). At first, we develop a typo-chronological classification method based on quantitative and statistical processing of morphological and decorative attributes of the ceramics that allows distinguishing two regional stylistic variants. Their chronological boundaries indicate that some shape and decorative changes occurred with a slight time lag. Secondly, we question the utilization of these different types. We identified several classes based on use wear and technological features. These vessel classes all together with their metallic equivalent when available were analyzed in regards to site function. In burial cave contexts, food and liquid consumption vessels prevailed; numerous connections with metallic items indicate a distinction with habitation contexts and attest of ceremonial banquet. Ceramic assemblages from high ground contexts can be distinguished from the lowland ones by a larger proportion of collective table vessel. We finally conduct an analysis of ceramic manufacturing following a "chaîne opératoire" approach. We identified same chronological changes in the two research areas based on paste preparation, shaping and finishing techniques, and heating procedures. On the contrary, several technical choices indicate a regional patterning and the existence of local specificities. Nevertheless, a fine vessel equivalent to the metallic one, involved greater skills and possibly denotes the emergence of craft specialization. Based on these results, we stress the need for a multi-scale approach in the interpretation of the extension and spread of typological and technological traits because their accuracy and integration level can vary.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2014 par [L'auteur]

De la production à l'utilisation des poteries à l'âge du bronze final : dynamiques inter-régionales et évolutions locales en Quercy et Basse Auvergne


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2014 par [L'auteur]

Informations

  • Sous le titre : De la production à l'utilisation des poteries à l'âge du bronze final : dynamiques inter-régionales et évolutions locales en Quercy et Basse Auvergne
  • Détails : 2 vol. (382 p., 132 p. de pl.-33 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 362-375
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.