Etude du coût cognitif de l'écriture SMS chez les adolescents

par Céline Combes

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Pierre Largy et de Olga Volckaert-Legrier.

Soutenue le 19-05-2014

à Toulouse 2 , dans le cadre de École doctorale Comportement, Langage, Éducation, Socialisation, Cognition (Toulouse) , en partenariat avec Psychologie du développement et processus de socialisation (Toulouse) (équipe de recherche) et de Psychologie du développement et processus de socialisation / PDPS (laboratoire) .

Le jury était composé de Josie Bernicot, Ludovic Ferrand, Fabien Liénard.

Les rapporteurs étaient Josie Bernicot, Ludovic Ferrand.


  • Résumé

    Le SMS (Short Message Service) a favorisé la création d’une nouvelle forme d’écriture et offre la possibilité d’analyser de façon originale les processus généraux de la production écrite. L’étude de ces processus a permis de mettre en exergue le coût cognitif qu’ils représentent lors de leur mise en œuvre simultanée. Toutefois, si ces questions ont beaucoup été étudiées en production écrite conventionnelle, l’apparition de nouvelles formes d’écriture donnent l’occasion d’étudier l’orthographe de façon inédite. L’une des principales caractéristiques de l’écriture SMS (eSMS) est l’utilisation de formes orthographiques non conventionnelles (e.g., Slt pk tu menvoi ce mess ? Biz) qui peuvent sembler, au premier abord, plus simple et plus facile que celles de l’écriture conventionnelle. L’objectif de ce travail de thèse est donc de démontrer l’existence d’un coût cognitif de la production des processus spécifiques de l’écriture SMS chez les novices et de leur automatisation avec l’acquisition d’une expertise. Dans le cadre d’une épreuve d’écriture de SMS, nous avons fait varier, d’une part, le degré d’expertise des participants dans la pratique du SMS et, d’autre part, l’attention qu’ils pouvaient porter à cette tâche grâce à diverses variations du paradigme expérimental de la double tâche. Les résultats des différentes études expérimentales montrent que la production des processus spécifiques de l’eSMS présente un coût cognitif, comme ceux de l’écriture conventionnelle. Ce coût est particulièrement élevé chez les utilisateurs novices, et s’observe essentiellement en fin de message. Les processus spécifiques de l’eSMS s’automatisent ensuite avec l’acquisition d’une expertise.

  • Titre traduit

    Study of the cognitive load in adolescents’ SMS writing


  • Résumé

    SMS (Short Message Servicing) encourage the emergence of new writing forms and provides the opportunity to study in an original way the general processes of written production. The study of these processes allowed the highlighting of cognitive load that they represent during their simultaneous implementation. However, if these issues have been widely studied in conventional written production, appearance over the new forms of writing provide an opportunity to study spelling in a new way. One of the main characteristics of SMS writing (eSMS) is the use of unconventional orthographic forms (e.g., Slt pk tu menvoi ce mess? Biz [Hi why r u sending me this txt? Kisses]) which may seem, at first, simpler and easier than the conventional writing. The aim of this thesis is to demonstrate a cognitive load of producing specific processes of SMS writing (eSMS) for novices and their automation with the acquisition of expertise. In the context of a writing test of SMSes, we varied on the one hand the level of expertise of the participants in the use of SMS writing and, secondly, the attention they could bring to this task through a variety of changes in the experimental dual task paradigm. The results of various experimental studies support the conclusion that the production of eSMS specific processes has a cognitive load, like those of conventional writing. This cognitive load is especially high among novice users, with what is observed mainly at the end of a message. In addition, automation of these processes can be observed with the acquisition of expertise.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2014 par [l'auteur]

Étude du coût cognitif de l'écriture SMS chez les adolescents


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2014 par [l'auteur]

Informations

  • Sous le titre : Étude du coût cognitif de l'écriture SMS chez les adolescents
  • Détails : 1 vol. (279 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 204-221. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.