Essays in international finance and macroeconomics

par Eric Mengus

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jean Tirole.


  • Résumé

    Cette dissertation se compose de quatre chapitres. Le premier chapitre analyse la soutenabilité de la dette souveraine lorsque le souverain peut compenser ses résidents afin de réduire les possibles effets collatéraux d’un défaut. Il y est montré qu’en l’absence de coûts de réputation, la dette souveraine est soutenable sous la condition que les expositions domestiques ne soient pas observables par le souverain. Le deuxième chapitre étend cette analyse au cas de deux pays où le secteur privé de l’un peut être exposé à la dette souveraine de l’autre. Je montre alors qu’en case de défaut souverain, il peut être optimal de compenser le secteur privé en rachetant la dette souveraine en défaut. Ex ante, il en résulte une garantie implicite sur les dettes souveraines. Le troisième chapitre considère l’interaction entre dette souveraine et politiques fiscales. Il établit que lorsque l’économie domestique est Ricardienne, le gouvernement peut parfaitement compenser ses résidents and, ainsi, il n’y a pas de coûts internes à faire défaut. Il caractérise ensuite les déviations de l’équivalence Ricardienne qui sont à même de soutenir la dette souveraine Le quatrième chapitre, coécrit avec Roberto Pancrazi, étudie l’impact théorique des coûts de participation aux marchés d’assurance sur leur capacité à lisser leur consommation en présence de risques de revenue idiosyncrasiques. Cet impact théorique est ensuite confronté aux données.

  • Titre traduit

    Essais en finance internationale et en macroéconomie


  • Résumé

    This dissertation is made of four distinct chapters. In the first chapter, I investigate sovereign debt repayment incentives when countries can implement domestic transfers to mitigate internal costs of default. I show that, in the absence of reputation costs and international sanctions, sovereign repayment emerges as an equilibrium outcome if and only if individual domestic exposures to the domestic debt are not observable by the government. In the second chapter, I extend this mechanism to a two-country situation where one country's private sector is exposed to the second country's sovereign debt. I show that, in case of the second country's default, the optimal compensation can take the form of a purchase of the defaulting bonds. Ex ante, this leads to the existence of an implicit guarantee on sovereign debts. In the third chapter, I consider the connection between sovereign debt repayment incentives and domestic fiscal and redistributive policies. I establish that when the domestic economy is Ricardian, the government can perfectly compensate domestic agents and, thus, no internal cost of default emerges. Then I characterize deviations from Ricardian equivalence that are able to sustain external debt. In the fourth chapter, coauthored with Roberto Pancrazi, we investigate the impact of participation costs to insurance markets on households' ability to smooth consumption. We build a model where households face idiosyncratic risks against which they can purchase insurance, provided that they pay a fixed participation cost. We then confront our results to households' consumption data.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?