A trust framework for multi-organization environments

par Khalifa Toumi

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Ana Cavalli.

Soutenue le 01-04-2014

à Evry, Institut national des télécommunications , dans le cadre de École doctorale Sciences et Ingénierie (2008-2015 ; Evry) , en partenariat avec Université d'Évry-Val-d'Essonne (Université) , Département Logiciels et Réseaux (laboratoire) et de Services répartis- Architectures- MOdélisation- Validation- Administration des Réseaux (laboratoire) .

  • Titre traduit

    Un système de confiance pour les environnements multi-organisationnels


  • Résumé

    De nos jours, la propagation rapide des technologies de communication, de stockage de données et des web services encouragent les entreprises à collaborer entre elles formant ainsi un environnement multi-organisationnels. Ces entreprises participent à cet environnement afin de profiter des opportunités offertes tels que: (1) la possibilité d'utilisation des ressources et des services externes et professionnels (2) la réduction du temps de production et (3) les bénéfices résultant des effets de synergie. Toutefois, cette collaboration n'est pas parfaite. Des nombreux problèmes peuvent apparaître tels que l'utilisation malveillante des ressources, la divulgation des données ou des services inadéquats. Par conséquent, la sécurité est une préoccupation importante des participants. Les principaux défis de sécurité pour un participant sont la gestion de la confiance et le contrôle d'accès. Dans cette thèse, nous avons abordé en particulier ces deux domaines et nous proposons une nouvelle approche de gestion de la confiance pour les systèmes mutli-organisationnels. Notre approche est divisée en quatre parties. Tout d'abord, nous avons défini un modèle de confiance basé sur la notion des vecteurs. Ces derniers sont composés d'un ensemble de paramètres qui permettent de fournir un degré de confiance sous certaines conditions. Dans notre approche, nous envisageons deux types de vecteurs. D'une part, un vecteur lié à une relation entre un utilisateur et une organisation et d'autre part un vecteur qui relie deux organisations. De plus, nous avons montré comment évaluer et partager ces vecteurs entre les organisations, et comment utiliser les informations évaluées pour améliorer la sécurité. Concernant notre deuxième contribution, nous avons intégré ce nouveau modèle de confiance dans le modèle de contrôle d'accès OrBAC (Organization Based Access Control). Cette intégration a donné naissance à notre modèle TRUST-OrBAC. En outre, nous avons appliqué cette solution à un cas d'étude de collaboration entre des entreprises. Troisièmement, nous avons proposé une nouvelle ontologie de confiance basée sur des concepts de contrôle d'accès. Cette ontologie sera utilisée pour partager les degrés de confiance entre les participants et pour définir l'équivalence entre leurs objectifs. Ainsi, comment définir cette relation de confiance, comment comprendre l'objectif de la confiance d'un demandeur, et comment évaluer la valeur de la recommandation sont toutes des problématiques auxquelles nous avons essayé de répondre dans le cadre de ce travail. Quatrièmement, nous avons amélioré notre travail par la conception d'une approche de test passif afin d'évaluer le comportement d'un utilisateur. Cette contribution a été basée sur l'outil de test MMT (Montimage Monitoring Tool). Finalement, nous avons conçu une architecture sécurisée d'un système distribué en se basant sur nos contributions


  • Résumé

    The widespread of inexpensive communication technologies, distributed data storage and web services mechanisms currently urge the collaboration among organizations. Partners are participating in this environment motivated by several advantages such as: (1) the ability to use external and professional resources, services and knowledge, (2) the reduction of time-consuming requirements and (3) the benefaction of experts experience. However, this collaboration is not perfect since several problems can arise such as the misuse of resources, disclosure of data or inadequate services. Therefore, security is an important concern of the participants. In particular trust management and access control are one of the major security issues for an organization. This thesis addresses these two areas in particular. It proposes a novel and comprehensive trust framework for Multi-Organization Environments. Our approach is organized in four parts. First, we propose a vector based model approach for defining trust vectors. These vectors evaluate a set of requirements, under conditions, and provide a degree of confidence. In our approach, we consider two different types of vectors. On the one hand, a vector that links a user to an organization and, on the other hand, a vector that links two organizations. We also show how these vectors are evaluated and shared among the different organizations, and how we combine the provided trust information in order to enhance the security. Second, the TRUST-OrBAC model was designed to add the previous trust approach to the ORBAC model. Moreover, this solution was applied with a real collaboration network between companies. Third, we present a trust ontology methodology based on access control concepts. This ontology will be used to share the trust beliefs between participants and to make equivalence between their trust objectives. How to define this trust relationship, how to understand the trust objective of a requester, and how to evaluate the recommendation value is addressed in this thesis. Fourth, we improve our work by designing a passive testing approach in order to evaluate the behavior of a user. This contribution is based on the monitoring tool MMT. Finally the entire architecture of our system is proposed


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Télécom SudParis et Institut Mines-Télécom Business School. Médiathèque.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.