Neural networks as cellular computing models for temporal sequence processing.

par Bassem Khouzam

Thèse de doctorat en Informatique (STIC)

Sous la direction de Yolaine Bourda.

Le président du jury était Jean-Sylvain Liénard.

Le jury était composé de Hervé Frezza-Buet, Arnaud Revel.

Les rapporteurs étaient Frédéric Alexandre, Bernard Girau.

  • Titre traduit

    Les réseaux de neurones comme paradigme de calcul cellulaire pour le traitement de séquences temporelles


  • Résumé

    La thèse propose une approche de l'apprentissage temporel par des mécanismes d'auto-organisation à grain fin. Le manuscrit situe dans un premier temps le travail dans la perspective de contribuer à promouvoir une informatique cellulaire. Il s'agit d'une informatique où les calculs se répartissent en un grand nombre de calculs élémentaires, exécutés en parallèle, échangeant de l'information entre eux. Le caractère cellulaire tient à ce qu'en plus d’être à grain fin, une telle architecture assure que les connexions entre calculateurs respectent une topologie spatiale, en accord avec les contraintes des évolutions technologiques futures des matériels. Dans le manuscrit, la plupart des architectures informatiques distribuées sont examinées suivant cette perspective, pour conclure que peu d'entre elles relèvent strictement du paradigme cellulaire.Nous nous sommes intéressé à la capacité d'apprentissage de ces architectures, du fait de l'importance de cette notion dans le domaine connexe des réseaux de neurones par exemple, sans oublier toutefois que les systèmes cellulaires sont par construction des systèmes complexes dynamiques. Cette composante dynamique incontournable a motivé notre focalisation sur l'apprentissage temporel, dont nous avons passé en revue les déclinaisons dans les domaines des réseaux de neurones supervisés et des cartes auto-organisatrices.Nous avons finalement proposé une architecture qui contribue à la promotion du calcul cellulaire en ce sens qu'elle exhibe des propriétés d'auto-organisation pour l'extraction de la représentation des états du système dynamique qui lui fournit ses entrées, même si ces dernières sont ambiguës et ne reflètent que partiellement cet état. Du fait de la présence d'un cluster pour nos simulations, nous avons pu mettre en œuvre une architecture complexe, et voir émerger des phénomènes nouveaux. Sur la base de ces résultats, nous développons une critique qui ouvre des perspectives sur la suite à donner à nos travaux.


  • Résumé

    The thesis proposes a sequence learning approach that uses the mechanism of fine grain self-organization. The manuscript initially starts by situating this effort in the perspective of contributing to the promotion of cellular computing paradigm in computer science. Computation within this paradigm is divided into a large number of elementary calculations carried out in parallel by computing cells, with information exchange between them.In addition to their fine grain nature, the cellular nature of such architectures lies in the spatial topology of the connections between cells that complies with to the constraints of the technological evolution of hardware in the future. In the manuscript, most of the distributed architecture known in computer science are examined following this perspective, to find that very few of them fall within the cellular paradigm.We are interested in the learning capacity of these architectures, because of the importance of this notion in the related domain of neural networks for example, without forgetting, however, that cellular systems are complex dynamical systems by construction.This inevitable dynamical component has motivated our focus on the learning of temporal sequences, for which we reviewed the different models in the domains of neural networks and self-organization maps.At the end, we proposed an architecture that contributes to the promotion of cellular computing in the sense that it exhibits self-organization properties employed in the extraction of a representation of a dynamical system states that provides the architecture with its entries, even if the latter are ambiguous such that they partially reflect the system state. We profited from an existing supercomputer to simulate complex architecture, that indeed exhibited a new emergent behavior. Based on these results we pursued a critical study that sets the perspective for future work.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2013 par Supélec à Gif-sur-Yvette

Neural networks as cellular computing models for temporal sequence processing.


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : CentraleSupélec. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2013 par Supélec à Gif-sur-Yvette

Informations

  • Sous le titre : Neural networks as cellular computing models for temporal sequence processing.
  • Détails : 1 vol. (220 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 205-217
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.