Biosynthèse et transport des gibbérellines chez Arabidopsis thaliana

par Thomas Regnault

Thèse de doctorat en Aspects moléculaires et cellulaires de la biologie

Sous la direction de Patrick Achard.

Le président du jury était Thierry Heitz.

Les rapporteurs étaient Catherine Rameau, Benoît Lacombe.


  • Résumé

    Les gibbérellines (GA) sont une classe de phytohormones modulant différents aspects du développement des plantes. La biosynthèse des GA est catalysée par l’activité de différentes classes d’enzymes permettant la formation des formes bioactives. Si les mutants de biosynthèse sont nains, un excès de l’hormone provoque croissance excessive et stérilité. Ainsi, les plantes ont développé des mécanismes efficaces leur permettant de maintenir une concentration optimale de GA bioactives. Un niveau supplémentaire de régulation peut être constitué par une séparation spatiale de la biosynthèse dans différents types cellulaires et organes. A l’aide d’approches variées, nous démontrons qu’une forme intermédiaire est mobile sur de longues distances. Ce transport s’effectue à travers les vaisseaux vasculaires de la plante, et pourrait impliquer des transporteurs. Ensembles, nos résultats révèlent la nature et les propriétés biologiques du transport de GA sur de longues distances chez Arabidopsis.

  • Titre traduit

    Biosynthesis and transport of gibberellins in Arabidopsis thaliana


  • Résumé

    Gibberellins (GA) are a class of diterpenoid hormones regulating major aspects of plant growth. GA biosynthesis from GGDP is catalyzed by the activity of different classes of enzymes leading to the formation of the active forms of GA. Thus GA biosynthesis mutants are dwarfs and late flowering, while GA overdose causes excessive growth and sterility. Therefore plants have evolved efficient mechanisms to maintain optimal levels of bioactive GA. However, an additional level of regulation may reside in the separation of the GA biosynthetic pathway into distinct cell types and organs. Through micro-grafting, genetic and biochemical approaches, we demonstrate that a GA intermediate is mobile over long distances in Arabidopsis. Moreover, this transport occurs through vascular tissues of the plant, and may involve specific transporters. Altogether, our results reveal the nature and the biological properties of GA long distances transport in Arabidopsis.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique 063.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.