Etude des réponses inflammatoires de la peau entraînées par des défauts de la barrière épidermique chez la souris

par Jiagui Li

Thèse de doctorat en Aspects moléculaires et cellulaires de la biologie

Sous la direction de Mei Li et de Pierre Chambon.

Le président du jury était Jean-François Nicolas.

Le jury était composé de Susan Chan.

Les rapporteurs étaient Alain Hovnanian, Stefan Martin.


  • Résumé

    Le mécanisme qui sous-tend la réponse inflammatoire en cas de défaut de la barrière épidermique reste à élucider. Dans cette étude, nous montrons qu’en cas de rupture de la barrière formée par le stractum corneum épidermal, une réponse inflammatoire mixte de type 17 et 2 est induite. Nous décrivons ici une régulation réciproque entre les axes cytokiniques IL-23/IL-17/IL-22 et TSLP/IL-4 qui conditionne l’apparition du phénotype inflammatoire au niveau cutané. Par ailleurs, nous démontrons également que la flore bactérienne présente à la surface de la peau est engagée dans l’induction de l’IL-23 et de la réponse de type 17 alors que le PAR2 stimule, quant à lui, l’expression de TSLP et à la réponse de type 2. Nos résultats montrent donc la complexité et l’hétérogénéité des réponses inflammatoires en conditions de rupture de la barrière cutanée et ont des implications au niveau des thérapies pour les maladies inflammatoires de la peau.

  • Titre traduit

    Dissecting cytokine networks in the inflammatory responses in epidermal barrier-defective skin


  • Résumé

    Dysfunction of the epidermal barrier has been recognized as a critical factor in the development of skin inflammation; yet, the mechanism underlying the inflammatory responses triggered by epidermal defects remains still elusive. Here, by employing mice with corneodesmosin (CDSN) gene ablated in keratinocytes, we show that upon the breakdown of the epidermal barrier, type 17 and type 2 inflammatory responses are co-induced in the skin. Furthermore, we delineate a counter-regulation between IL-23/IL-17/IL-22 and TSLP/IL-4 cytokine axes, which shapes the outcome of the inflammatory phenotype in skin. Moreover, we show that the bacteria skin flora are engaged in the induction of IL-23 and the type 17 response, whereas the protease activation receptor PAR2 mediates TSLP expression and the type 2 response. Our results shed light on the complexity and heterogeneity of inflammatory responses in barrier-defective skin, and have implications for treating skin inflammatory diseases.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?