Exploration de la régulation stratégique lors de la récupération mnésique et du potentiel mnésique de l’évaluation lors de l’apprentissage : implications pour la compréhension des troubles de la mémoire dans la schizophrénie

par Elçin Akdogan

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de Élisabeth Bacon et de Jean-Marie Danion.

Le président du jury était Michel Isingrini.

Le jury était composé de Marie Izaute, Pierre Vidailhet.

Les rapporteurs étaient Nathalie Huet.


  • Résumé

    La schizophrénie s’accompagne de troubles de mémoire limitant les possibilités d’insertion socio-professionnelle des patients en souffrant. La métamémoire concerne un savoir sur son propre savoir. L’objectif de cette thèse était d’explorer les théories et méthodes de la métamémoire pour y rechercher des possibilités d’améliorer les performances de mémoire des patients souffrant de schizophrénie. Dans un protocole prenant en compte les aspects de contrôle personnel lors de la récupération mnésique, nous avons montré que les patients peuvent atteindre des performances de mémoire comparables à celles des témoins lorsqu’ils sont guidés par les processus de la métamémoire (évaluation et contrôle), alors que leurs performances spontanées étaient déficitaires. Notre étude pilote portant sur l’exploration du potentiel mnésique du jugement d’apprentissage métamnésique a produit des résultats prometteurs. Cette stratégie semble être plus efficace que la stratégie la plus habituellement utilisée malgré sa faible efficacité, celle consistant à réapprendre les items. Nos résultats permettent d’entrevoir l’utilité de mémoire dans la schizophrénie.

  • Titre traduit

    Strategic regulation in memory reporting and the mnemonic potential of judgements-of-learning : implication in the understanding of memory disturbances in schizophrenia


  • Résumé

    Schizophrenia is accompanied by a wide range of cognitive difficulties which highly limit social and professional integration of patients suffering from it. Metamemory can be referred as knowledge about its own knowledge. The aim of this thesis was to explore theories and methods of metamemory which could be relevant in improving patients’ memory performances. In a study devoted to study personal control over memory reporting, our results have shown that patients can achieve comparable memory performances as control subjects while guided through metamemory processes (monitoring and control), where as their performance were spontaneously deficient. Our pilot study exploring the mnemonic potential of metamemory judgment of learning generated promising results. This strategy seems to be more efficient than the most commonly implemented but not very efficient learning strategy, relearning of to be learned items. Our results allow us to presume the utility of metamemory to enhance memory performances in schizophrenia.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?