Cancer ultérieur chez les survivants d'un premier cancer : incidence et impact sur la survie

par Jérémie Jégu

Thèse de doctorat en Épidémiologie et santé publique

Sous la direction de Michel Velten.

Le président du jury était Damien Jolly.

Le jury était composé de Thierry Petit, Marc Colonna.

Les rapporteurs étaient Florent de Vathaire.


  • Résumé

    Les objectifs de cette thèse étaient d’étudier les tendances du risque de second cancer primitif (SPC) selon l’année de diagnostic d’un premier cancer des voies aéro-digestives supérieures (VADS) dans le Bas-Rhin, de produire les premières estimations de l’incidence des SPC à l’échelle nationale en France et d’estimer la survie des patients atteints d’un cancer des VADS selon la présence d’antécédents de cancer. Ce travail a montré que : 1) L’excès de risque de SPC des VADS et de l’œsophage a diminué de 53% entre 1975 et 2006 dans le Bas-Rhin, mais que le risque de SPC du poumon est resté stable ; 2) Le risque de SPC en France est augmenté de 36% chez les patients atteints de cancer par rapport à la population générale ; 3) La survie des hommes atteints d’un cancer des VADS était fortement associée à la présence d’antécédents de cancer. Des perspectives se dégagent de ce travail en termes de recherche épidémiologique, de recherche clinique et de politiques de santé publique.

  • Titre traduit

    Second cancer among cancer survivors : incidence and impact on survival


  • Résumé

    The objectives of this PhD thesis were: to study the trends of the risk of second primary cancer (SPC) among patients with a head and neck (HNSCC) cancer in Bas-Rhin, to provide first nationwide estimates of the risk of SPC in France and to assess the survival of patients with a HNSCC depending on their history of cancer. This work showed that : 1) The excess risk of SPC of head and neck and esophagus sites decreased by 53% over three decades among patients with a HNSCC, and that the excess risk of SPC of the lung did not change significantly. 2) The risk of SPC among cancer survivors in France was increased by 36% compared to the general population. 3) History of cancer was strongly associated with survival among HNSCC patients. Several epidemiological and clinical research perspectives can be established based on this work. These results also present an interest in a public health perspective in the framework of the third cancer plan.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique 063.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.