Une sociologie de la littérature appliquée aux oeuvres : Maurice Blanchot, de l'entre-deux-guerres à la fin de la seconde guerre mondiale.

par Régis Lanno

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Patrick Watier.

Le président du jury était Bernard Valade.

Le jury était composé de Patrick Tenoudji.

Les rapporteurs étaient Bernard Valade, Bruno Péquignot.


  • Résumé

    L’ambition de ce travail est de définir les conditions de possibilité d’une sociologie des œuvres littéraires. Cette démarche est illustrée par l’analyse des articles politiques, critiques littéraires et œuvres romanesques de l’écrivain Maurice Blanchot, de la période de l’entre-deux-guerres à la fin de la seconde guerre mondiale. La sociologie des œuvres littéraires doit être en mesure de produire une analyse de la forme et du contenu des œuvres. C’est en inscrivant notre travail dans la tradition compréhensive que nous tentons de dépasser les obstacles épistémologiques et méthodologiques d’une telle perspective. La compréhension des œuvres et du sens de la pratique littéraire de Blanchot passe par la reconstruction de ses expériences socialisatrices : son histoire de famille, son rapport au corps, à la maladie et à l’amour. Nous posons aussi que son passage à l’extrême droite et sa conception radicale de la pratique littéraire procèdent du même malaise existentiel.

  • Titre traduit

    A sociological approach applied to literary works : Maurice Blanchot, from the inter-war period to the end of the Second World War


  • Résumé

    The aim of this work is to define the conditions of possibility of a sociological approach applied to literary works. That approach is illustrated by the analysis of political and literary articles, and novels of the writer Maurice Blanchot, from the inter-war period to the end of the Second World War. We define sociology of literary works as an approach that must be able to produce knowledge about both content and style. We postulate that the theoretical framework of interpretive sociology is the most likely to answer the epistemological and methodological obstacles of such a perspective. We try to evidence that the understanding of the literary works and the literary practice of Blanchot can be achieved by the reconstruction of his socialization experiences: his family history, his relation to his body, to illness and to love. We also postulate that his political commitment at the far right and his radical view of literary practice are based on the same existential unease.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique 063.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.