Le fond français dans le lexique azerbaïdjanais

par Tarana Kalantarova

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Jean-Christophe Pellat et de Tchémène Babakhanova.

Soutenue le 02-09-2014

à Strasbourg , dans le cadre de École doctorale Humanités (Strasbourg) , en partenariat avec Linguistique, langues, parole (Strasbourg) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Michel Mevlut Bozdemir.

Les rapporteurs étaient Michel Mevlut Bozdemir, Jean Pruvost.


  • Résumé

    La langue azerbaïdjanaise, comme toutes les langues vivantes, n’échappe pas aux échanges linguistiques. L’azerbaïdjanais moderne fait également preuve de sa capacité de s’adapter aux changements sociaux, économiques, politiques, technologiques ou scientifiques. Pour pouvoir servir efficacement à la communication dans des contextes donnés et dénommer avec précision les nouvelles réalités, il crée mais aussi emprunte de nouvelles unités lexicales. L’emprunt des mots d’origine française dans le vocabulaire azerbaïdjanais est donc un processus actuel puisqu’il est toujours en cours et devient plus fréquent à l’heure de la globalisation. Cette thèse étudie le fond français dans le lexique azerbaïdjanais tout en insistant sur les possibles adaptations, assimilations ou modifications : sémantiques, grammaticales, graphiques, phonologiques. La moitié de ces mots qui s’installent dans la langue, l’enrichissent et deviennent simplement indispensables pour la parole, fait partie de la vie de tous les jours. C’est donc grâce à l’enquête réalisée auprès des locuteurs de la langue azerbaïdjanaise que nous pouvons voir les divers aspects de la circulation de ces mots voyageurs.

  • Titre traduit

    The French borrowing in the Azerbaijani lexicon


  • Résumé

    Azerbaijani language, like all living languages, does not escape the linguistic exchanges. The modern Azerbaijani also demonstrate its ability to adapt to social, economic, political, technological or scientific. To serve effectively in communicating in specific contexts and styling with precision the new realities, it creates but also borrows new lexical units. Borrowing the words of French origin in the Azerbaijani vocabulary is an ongoing process since it is still ongoing and is becoming more common in the age of globalization. This thesis explores the background in the French lexicon Azerbaijani while insisting on possible adaptations, modifications or assimilation : semantic, grammatical, graphic, phonological. Half of those words that settle in the language, enrich and simply become necessary for speech are part of everyday life. This is thanks to the survey of users of the Azerbaijani language we can see various aspects of the use of these words travelers.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique 063.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.