Du caractère sacré de la mémoire collective américaine à la contre-mémoire

par Ghislain Batambouladio

Thèse de doctorat en Études anglophones

Sous la direction de Yona Dureau.

Soutenue le 16-12-2014

à Saint Etienne , dans le cadre de École doctorale Lettres, langues, linguistique et arts (Lyon) , en partenariat avec Institut Claude Longeon (Saint-Étienne) (laboratoire) .

Le président du jury était Albert Ciccone.

Le jury était composé de Raphaëlle Costa de Beauregard, Marie-José Cérol.


  • Résumé

    Cette étude vise à mettre en évidence le caractère contradictoire et problématique de la mémoire collective américaine à travers l'évolution intergénérationnelle de différentes ethnies. Avec l'exploration de l'Histoire commune des Américains, qui transcende la barrière raciale, sera étudié l'idéal du melting-pot dans ses projets et ses effets.D'ores et déjà, il apparaît qu'une partie des Américains porte aujourd'hui encore les stigmates de l'esclavage. des violences raciales, des injustices du passé. Les événements de la vie sociale révèlent, bien souvent, que les victimes des atrocités d'hier ne sont pas parvenues à faire leur deuil, puisque les Afro-Américains et les Amérindiens sont encore trop souvent rattrapés par ces drames. L'analyse des effets de la transmission psychique intergénérationnelle de cette population meurtrie, fait ressurgir le spectre d'une communauté noire se percevant à la fois comme victime et comme coupable jusqu'à aujourd'hui. Les tabous qui entourent l'historiographie des États-Unis témoignent du poids de la contre-mémoire. parce que les identités culturelles et linguistiques des minorités leur ont été longtemps déniées. De la même façon. le fait qu'un quart d'Américains blancs descende d'ancêtres asservis a longtemps plongé la société américaine dans une situation de souffrance psychique et de conflits dont la source était occultée. Le thème de notre étude crée le lien entre les méfaits et le refoulement issu des circonstances historiques défavorables à certains groupes ethniques avec la face cachée d'une Amérique soumise aux résurgences des démons de son passé. Loin de parvenir à l'idéal d'une société post-raciale tant rêvée, les États-Unis continuent de s'exposer sans cesse (aux souffrances du passé à travers la projection haineuse et douloureuse du racisme, en dépit du progrès multiracial et multiculturel que veut promouvoir l'image officielle.

  • Titre traduit

    From the sacred nature of american collective memory to counter-memory


  • Résumé

    This study aims to highlight the contradictory and problematic features of U.S. collective memory, across the generational evolution of the different ethnies. First and foremost, the present study ponders about the viability of American shared History transcending the racial bulwark, as well as the melting-pot ideal. Nowadays, a part of the American citizens bears the scars of slavery, of racial violence, and of the past injustices. The victims of such crimes have failed to mourn for them away, since those tragedies still catch up African-Americans and Native~Americans. By annlyzing the effects of intergenerational and psychic transmission within the upset Black community, it is obvious that we aIso enlighten the way the laltter entertains the feeling of being both a victim and a culprit. Finally. the silence surrounding the United States' historiography shows the signiticant part of a counter-memory, inasmuch as the cultural and linguistic identical labels of those minorities have been gradually denieed. lt thus transpires that a quarter of white Americans descend from enslaved ancestors, which has long turned into psychic pains and lasting conflicts. This dissertal'ion therefore establishes the link between the plight sufferecl by some ethnic groups and the hidden side of America wrestling with the ghosts of her history. Far from reaching a post-racial society. the USA keep on facing again their past days' hardship and sufferings through the hateful scope of racism, despite the multiracial and multicultural policy boasted by the country's official image.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Monnet. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.