Production, pratique et usages des géovisualisations 3D dans l'aménagement du territoire

par Florence Jacquinod

Thèse de doctorat en Géographie et aménagement du territoire

Sous la direction de Thierry Joliveau.


  • Résumé

    Les opportunités en matière de modélisation et de représentation numérique de territoire en 3D sont démultipliées par les évolutions dans les domaines de la cartographie, de l'infographie, de l'animation ou encore de la CAO/DAO. Dans ce contexte de foisonnement technologique, il a été maintes fois constaté un manque crucial d'études empiriques permettant d'évaluer les utilisations de même que les apports et/ou limites des dispositifs géonumériques 3D dans le champ de l'aménagement. C'est pourquoi une enquête ethnographique a été menée. en participant à la production et à l'utilisation de géovisualisations 3D aux côtés d'aménageurs et en contribuant au développement du champ professionnel associé. La participation à l'action permet d'expérimenter différents outils 3D ainsi que d'observer,d' analyser et de documenter leur production, de même que leurs utilisations. par différents acteurs (producteurs,présentateurs, public). Les études de cas menées dans divers contextes (projets routiers, de développement urbains, de parcs éoliens. PPRi. etc.) montrent les utilisations multiples et successives de maintes géovisualisations 3D. Au·delàdes principes de la Grounded Theory mobilisés pour exploiter les données empiriques, l'analyse repose sur le cadrethéorique de l'Actor-Network Theory ainsi que sur la notion d'objet intermédiaire afin de rendre compte des diverses utilisations des géovisualisations 3D, notamment en contexte collectif, collaboratif et de concertation. Au final, ce travail fournit des outils théoriques et des méthodes pour aborder les géovisualisations 3D et leurs usages et propose des pistes pour faire évoluer l'analyse des représentations spatiales.

  • Titre traduit

    Production, pratice and uses of 3D geovizualisation in urban planning


  • Résumé

    Opportunities in terms of digital modeling and representation of territories in 3D have risen with the technological developments in the fields of cartography, infographics, animation and CAD. Within this flourishing technological context. the lack of empirical studies ollowing to evaluate the upsides and downsides of the uses of 3D geoferencedmodels has often been highlighted. Hence an ethnographie study has been conducted by participating in the production processes of 3D geovisualisations and contributing to their uses by urban planners as weil as to the development of the''3D" professional field (through communications, formations, articles, etc.). Taking part in planning projects has been used as a way of experimenting. observing, documenting and analyzing the uses of 3D georeferenced models by their producers. presenters and audiences. Case studies in various contexts {urban development, windfarms development, flood mitigation planning. etc.) show that 3D geovisualisations have myriad and heterogeneous uses. Empirical data have been processed using sorne of the Grounded Theory Principles. Actor Network Theory and the notion of "intermediary object'' allow to analyze the uses of 3D geovisualisations in collective and/or collaborative contexts. Finally. theoretical tools and methods to apprehend 3D geovisualisations and their uses are described and new perspectives on how to anlayse spatial representations are opened up.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Monnet. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.