La Coordination de la ventilation et de la déglutition

par Yacine Ouahchi

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Éric Verin.

Soutenue en 2014

à Rouen .


  • Résumé

    La coordination de la ventilation et de la déglutition constitue un mécanisme de protection contre les fausses routes. En raison de difficultés méthodologiques, certains aspects de cette coordination n’ont pas été élucidés. Dans un premier travail, nous avons mis au point un modèle expérimental d’exploration de la ventilation pendant la déglutition chez le rat sain et non contraint (plethysmographie baromètrique). Nous avons montré que pendant des déglutitions d’eau, il existe des apnées de déglutition (AD) qui sont souvent contemporaines de l’expiration (92% type EE). De plus, la fréquence respiratoire augmente pendant les déglutitions. L’induction expérimentale d’une paralysie laryngée ou linguale s’est accompagnée d’une diminution de la fréquence respiratoire pendant la déglutition. Par ailleurs, l’induction d’une anesthésie oro-pharyngée par administration orale de xylocaine s’est accompagnée d’une augmentation de la proportion des déglutitions contemporaines de l’inspiration. Ces données sont en faveur de l’implication des voies aériennes supérieures dans la coordination de la ventilation et de la déglutition. Nous avons étudié aussi le comportement ventilatoire pendant des déglutitions successives d’eau chez l’homme sain. Nous avons montré qu’en plus des AD (68,43% type EE), la ventilation peut être suspendue pendant l’enchaînement de quelques déglutitions. La fréquence respiratoire et la saturation de l’hémoglobine en oxygène (SpO2) n’ont pas été modifiées par comparaison à l’état de repos. Toutes ces données évoquent l’existence d’une adaptation de la ventilation pendant des déglutitions successives afin de maintenir l’hématose et d’éviter les fausses routes.


  • Résumé

    Swallowing and breathing coordination protect against pulmonary aspiration. Because of methodological difficulties, many aspects of this coordination were not elucidated. In a first work, we developed an experimental model to explore ventilation during swallowing in healthy and unrestrained rat (barometric plethysmography). We showed that during water swallowings, there are swallowing apneas (SA) that are often contemporary of expiration (92% type EE). Moreover, the breathing rate increases during swallowings. A laryngeal or lingual paralysis experimentally induced were accompanied by a decrease in breathing rate during swallowing. However, an oro-pharyngeal anesthesia induced by an oral administration of xylocaine led to an increase of the proportion of swallowings that are contemporary of inspiration. These data suggest the implication of upper airways in swallowing and breathing coordination. We also studied the ventilatory pattern during successive water swallowings in healthy humans. We showed that besides SA (68,43% type EE), breathing can be suspended during the sequence of some swallowings. The breathing rate and the oxygen saturation (SpO2) did not change compared to rest. All these data evoke the existence of an adaptation of breathing during successive swallowings which the purpose is to maintain haematosis and to avoid pulmonary aspiration.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (70 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 77 références

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 14/ROUE/S025
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.