Education interculturelle : textes, discours, pratiques déclarées : contexte de la Pologne actuelle

par Anna Żok

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Régine Delamotte-Legrand.

Soutenue en 2014

à Rouen .


  • Résumé

    Convoquée dans les textes, discours et pratiques pour décrire le volet dynamique des contacts de langues et de cultures, la notion d'interculturel semble être opératoire sur le terrain. Mais au niveau théorique, elle apparaît comme problématique. Cette situation quelque peu paradoxale engage à poursuivre des recherches dans ce domaine. La notion d'interculturel prend d'ailleurs de l'importance dans le monde actuel, les sociétés modernes étant de plus en plus humainement diversifiées. Afin d'essayer d'apporter quelques éclairages sur la notion d'interculturel, nous avons décidé de la confronter à un terrain nouveau et mal connu en France, celui de l'éducation interculturelle en Pologne. C'est aussi l'occasion d'éclairer la situation polonaise elle-même. Une double approche, théorique et pratique, a donc été adoptée. Une étude comparative d'ouvrages français et polonais dans le domaine de l'éducation a été effectuée et a d'abord révélé l'influence du contexte historique et social sur la manière d'aborder et de traiter les questions interculturelles. Une seconde étape a consisté à étudier la notion à travers les pratiques, sur le terrain de l'éducation extra-scolaire en Pologne. Des entretiens ont été effectués auprès des professionnels de l'éducation extra-scolaire, des représentants des minorités et des fonctionnaires d'Etat. Les discours recueillis ont été analysés à l'aide des analyses de contenu et de discours. Ces analyses ont permis, d'une part, de voir comment l'éducation interculturelle est problématisée et définie par une population polonaise particulière et, d'autre part, de distinguer des types d'acteurs au sein de cette dernière.

  • Titre traduit

    Intercultural education : texts, discourses, reported practices : context of today's Poland


  • Résumé

    Employed in texts, discourses and practices to describe the dynamic component of languages' and cultures' contacts, the notion of intercultural seems to be operative on the field. But at the theoretical level, it appears as problematic. The situation somewhat paradoxical commits to continuing research in this area. The notion of intercultural is important in today's world because modern societies are becoming more humanly diverse. In an attempt to shed some light on the notion of intercultural, we decided to study it in a field that is new and unfamiliar in France, the field of untercultural education in Poland. This is also an apportunity to clarify the Polish situation itself. A dual approach, theoretical and practical, has been adopted. A comparative study of French and Polish books in the field of education was conducted and first revealed the influence of the historical and social context on how to approach and deal with intercultural issues. A second step was to study the notion through practices, on the field of informal education in Poland. Interviews were conducted with professionals from informal education, minority representatives and state officials. The collected discourses were analyzed using content and discourse analysis. These analysis permitted, first, to see how intercultural education is problematized and defined by a particular Polish population and, secondly, to identify the types of actors within it.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (388-36 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 361-379

Où se trouve cette thèse ?