Mobilités urbaines et inégalités : le cas des personnes âgées des quartiers populaires de Recife (Brésil)

par Pamela Quiroga

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Vincent Gouëset et de Jan Bitoun.

Soutenue le 10-12-2014

à Rennes 2 en cotutelle avec l'Universidade federal de Pernambuco (Récife, Brésil) , dans le cadre de École doctorale Sciences humaines et sociales (Rennes) , en partenariat avec Université européenne de Bretagne (PRES) , Espaces Géographiques et Sociétés (laboratoire) et de Espaces Géographiques et Sociétés (laboratoire) .


  • Résumé

    Dans un contexte fortement ségrégué, l’étude des pratiques résidentielles et des mobilités quotidiennes laisse transparaitre des inégalités importantes entre individus et permet d’appréhender les différentes contraintes auxquelles se confrontent les habitants. L’analyse des inégalités de mobilité dans la ville de Recife, qui a été centrée sur les personnes âgées des quartiers populaires afin d’atténuer les effets majeurs de la hiérarchie sociale, soulève le rôle important des caractéristiques du lieu de résidence, de l’étendue des réseaux sociaux ou encore de l’état de santé des habitants dans la réalisation de pratiques différentiées sur le territoire. A travers une enquête par entretiens menée dans trois zones pauvres de la ville (Brasilit, Cordeiro et Vila Arraes) la thèse propose ainsi de mettre en lien les pratiques résidentielles, lesmobilités quotidiennes et les stratégies des habitants afin de mieux comprendre les inégalités observées. Les résultats de la recherche indiquent une tendance aux faibles mobilités des aînés notamment en raison des contraintes éprouvées au quotidien mais aussi en raison d’une volonté à limiter les déplacements contraignants et à réduire les mobilités quotidiennes. Ce dernier constat a progressivement orienté notre étude vers l’analyse des formes d’ « immobilité » sur le lieu de résidence en tentant de saisir les enjeux de ces pratiques sur les conditions de vie des habitants.

  • Titre traduit

    Urban mobilities and disparities : the case of the elderly of the popular districts of Recife (Brazil)


  • Résumé

    In a highly segregated context, the study of residential practices and daily mobility point significant inequalities between individuals and allows to understand the various constraints people are facing. The analysis of inequalities mobility in the city of Recife, centred on elderly people who lives in popular neighbourhoods to mitigate significant effects of social hierarchy, raises the main characteristics of the place of residence of the extent of social or state of health of the people in achieving differentiated practices in the territory networks. Using interviews survey conducted in three poor areas of the city (Brasilit, Cordeiro and Vila Arraes), the thesis proposes to link residential practices, daily mobility and strategies of people to better understand the observed inequalities. The results shows a trend to low mobility of elderly people in particular because of the constraints encountered in everyday life. This trend is explained by desire to limit the constrained mobilities and reduce the daily mobility. This finding gradually leads to focus our study on analysing the forms of ‘immobility’ in the place of residence while trying to understand the issues of these practices on the lives of residents.


  • Résumé

    Num contexto altamente segregado, o estudo das mobilidades residenciais e quotidianas revela desigualdades significativas entre os indivíduos e permite identificar as dificuldades de cada pessoa. A análise das desigualdades de mobilidade na cidade de Recife, com foco na população idosa das áreas pobres da cidade para atenuar os efeitos da hierarquia social, aponta a importância das características do lugar de residência, das redes sociais ou ainda da saúde dos habitantes no desenvolvimento de práticas diferenciadas no espaço urbano. A pesquisa realizada em três áreas pobres da cidade (Brasilit, Cordeiro e Vila Arraes) propõe articular as práticas residenciais com as mobilidades quotidianas e as estratégias dos habitantes para assim compreender as desigualdades observadas nessa escala. Os resultados da pesquisa indicam uma tendência de baixa mobilidade dos idosos, especialmente por causa das dificuldades encontradas no cotidiano, mas também por causa de uma vontade de limitar os deslocamentos constrangedores e reduzir a mobilidade diária. Esta última observação tem focado progressivamente nosso estudo na análise das formas de "imobilidade" tentando apreender os rebatimentos dessas práticas nas condições de vida dos habitantes.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2014 par Université Rennes 2 à Rennes

Mobilités urbaines et inégalités : le cas des personnes âgées des quartiers populaires de Recife (Brésil)


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2014 par Université Rennes 2 à Rennes

Informations

  • Sous le titre : Mobilités urbaines et inégalités : le cas des personnes âgées des quartiers populaires de Recife (Brésil)
  • Détails : 2 vol. (339, 34 p.)
  • Notes : Thèse soutenue en co-tutelle.
  • Annexes : Bibliogr. p. 359-382.Tabe des figures, des photographies, des tableaux. Liste des sigles. Annexes
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.