Recherches sur les Beatas de la couronne de Castille : étude prosopographique, pratiques spirituelles et implication sociale (1450-1600)

par Laurey Braguier-Gouverneur

Thèse de doctorat en Études hispaniques

Sous la direction de Ricardo Saez.

Soutenue le 12-12-2014

à Rennes 2 , dans le cadre de École doctorale Arts, Lettres, Langues (Rennes) , en partenariat avec Université européenne de Bretagne (PRES) .

Le président du jury était Alexandra Merle.

Le jury était composé de Cécile Vincent-Cassy.

Les rapporteurs étaient Françoise Crémoux, Vincent Parello.


  • Résumé

    Souvent méconnues, les beatas de la Couronne de Castille, réunies en petites communautésappelées beaterios, ont jusqu’à présent très peu attiré l’attention de l’historiographie. Considérées commedes femmes laïques se livrant, au milieu du XVe siècle, à des formes de dévotions populaires et à despratiques mystiques jugées hétérodoxes, les beatas recouvrent pourtant une réalité plurielle et complexeque cette thèse entend approfondir. Un dépouillement minutieux de sources inédites dispersées enEspagne et au Vatican a permis de bâtir une vaste enquête prosopographique sur 195 beaterios et354 beatas, dont l’objectif est de mieux définir et appréhender la naissance, l’implantation géographiqueet la répartition de ces foyers dans les royaumes et les villes de Castille, entre 1450 et 1600. Notrerecherche se propose donc d’appréhender les modes de vie et les pratiques spirituelles de cescommunautés féminines dans leur diversité, en insistant sur leur engagement caritatif et leur intégrationdans la société et la vie religieuse castillanes des XVe et XVIe sièclesement le nombre et la répartition de ces foyers, et d’autre part, pour connaître et comprendre leur intégration, leur mode de vie, et définir de la sorte les conditions d’existence éphémère de ces communautés. L’étude de la singularité des pratiques, de l’entourage et des parcours des beatas analysées tout au long de ce travail, permettra, selons nous, de proposer une réflexion mûrie et nuancée sur l’implication de la beata dans la vie sociale et religieuse castillane des XVe et XVIe siècles.

  • Titre traduit

    Investigating the Beatas from the Crown of Castille : prosopographical survey, spiritual practices and social role (1450-1600)


  • Résumé

    The little-known beatas from the Crown of Castile, who often lived together in smallcommunities called beaterios, have so far drawn little attention from historians. They are usuallyconsidered, in fairly general terms, as mid-15th century lay women who practised popular forms ofdevotion and a form of mysticism which fell foul of the Catholic orthodoxy. Actually, the beatasconstituted a plural, complex phenomenon that this thesis endeavours to explore. Indeed, the carefulanalysis of original sources from various locations in Spain as well as in the Vatican City leads to awide-randing prosopographical survey of 195 beaterios and 354 beatas, in order to better understand thecreation, geography and distribution of these communities in the kingdom and towns of Castile,between 1450 and 1600. This thesis offers to consider the diversity of lifestyles and spiritual practicesof these female communities, with a focus on their charitable work and their integration in Castiliansociety and religious life in the 15th and 16th centuries

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2014 par Université Rennes 2 à Rennes

Recherches sur les Beatas de la couronne de Castille : étude prosopographique, pratiques spirituelles et implication sociale (1450-1600)


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2014 par Université Rennes 2 à Rennes

Informations

  • Sous le titre : Recherches sur les Beatas de la couronne de Castille : étude prosopographique, pratiques spirituelles et implication sociale (1450-1600)
  • Détails : 3 vol. (634 p., [390] f.)
  • Annexes : Bibliogr. p.565-616. 634 réf. bibliogr. Index onomastique
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.