Cultural identity, immigrant assimilation and socioeconomic inequalities

par Gabin Langevin

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Fabien Moizeau.

Soutenue le 02-12-2014

à Rennes 1 , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'homme, des organisations et de la société (Rennes) , en partenariat avec Université européenne de Bretagne (PRES) et de Centre de Recherche en Economie et Management (laboratoire) .

Le jury était composé de Lionel Ragot, Sophie Larribeau-Nori.

Les rapporteurs étaient François-Charles Wolff, Yannick L'Horty.

  • Titre traduit

    Identité culturelle, assimilation des immigrés et inégalités socioéconomiques


  • Résumé

    Les questions relatives à l’intégration des immigrés et de leurs descendants ne sont pas nouvelles dans la littérature économique. Celles-ci ont toutefois majoritairement été traitées du point de vue de l’efficacité économique de l’immigration ou des discriminations. L’assimilation culturelle revient, elle, régulièrement au cœur du débat public et en particulier au travers des notions d’identité nationale et culturelle. La théorie de l’identité est apparue en économie il y a une dizaine d’années et a permis d’améliorer la compréhension des décisions des individus lorsque ceux-ci se définissent par leur appartenance à un ou plusieurs groupes auxquels sont attachées des normes de comportement. A l’aide de cette théorie, nous regardons à quel point l’identité culturelle, considérée comme l’expression de l’assimilation culturelle des immigrés, permet d’améliorer la compréhension des inégalités socioéconomiques. Après avoir rappelé l’importance du contexte familial et du niveau d’éducation dans la réussite professionnelle des immigrés et descendants d’immigrés, nous analysons la formation de l’identité culturelle. Si l’identité ethnique diminue avec le temps passé dans le pays hôte, elle dépend aussi de la manière dont elle est mesurée. Nous mettons ensuite en évidence un impact négatif de l’identité ethnique sur l’accès à l’emploi et la participation politique mais neutre sur le niveau de salaire. Enfin, à l’aide d’une expérience contrôlée en laboratoire, nous vérifions de manière plus générale l’influence significative de l’identité de groupe sur les décisions individuelles.


  • Résumé

    Immigrants’ and their descendants’ assimilations are old issues in the economic literature. However, they have mainly been investigated in terms of immigration economic efficiency and discriminations. At the same time, cultural assimilation is a recurrent issue in the public debate and particularly through the concepts of national and cultural identity. The identity theory came out in economics more than a decade ago. It allowed improving the understanding of individuals’ decisions when they define themselves by their belonging to one or more groups to which behaving norms are attached. Thanks to this theory, we explore to what extent cultural identity, seen as the expression of immigrants’ cultural assimilation, allows improving the understanding of socioeconomic inequalities. We first highlight the importance of the family context and the educational attainment for the professional outcomes of first and second generations of immigrants. Then, we analyze the formation of the cultural identity. If ethnic identity diminishes with time since arrival in the host country, it also depends on the way it is measured. We exhibit a negative influence of ethnic identity on employment and voting participation but neutral on the wage level. Finally, thanks to a laboratory controlled experiment, we verify in a more general framework the significant role of group identity on individual behaviors.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources électroniques en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.