Enjeux et défis de la contribution des réseaux sociaux numériques à une transmission réussie : le cas de l’Eglise catholique

par Joseph Farah

Thèse de doctorat en Sciences - STS

Sous la direction de Francis Rousseaux.

Soutenue le 18-12-2014

à Reims , dans le cadre de Ecole doctorale Sciences, technologies, santé (Reims, Marne) , en partenariat avec (CRESTIC) Centre de Recherches en STIC (laboratoire) .

Le président du jury était Herman Akdag.

Le jury était composé de Francis Rousseaux, Eddie Soulier, Pierre Saurel, Joseph Naffah.

Les rapporteurs étaient Nada Matta.


  • Résumé

    Au début, les réseaux sociaux numériques (RSN) étaient conçus comme étant des moyens purement communicationnels : par exemple, chercher l'ami d'autrefois pour rétablir une communication. Avec cette révolution tentaculaire de la communication horizontale, un autre axe vertical est né : la transmission. Des politiciens (Obama et Facebook lors de la campagne électorale aux USA), des stars, des leaders, des hommes de l'Eglise (Benoit XVI premier pape sur Twitter), etc., ont imposé un nouveau modèle de présence : une transmission verticale, opération par laquelle un signal, un message est acheminé d'un émetteur vers un récepteur ou une masse. La transmission est souvent dépourvue de l'interactivité. C'est le dilemme des RSN : Transmission et communication. Communiquer un message, c'est l'apporté sur un axe horizontal hétérarchique (locuteur/interlocuteur). Transmettre un message, c'est l'apporté sur un axe vertical hiérarchique (émetteur/récepteur).Le message transmis peut confronter l'échec : refus du message, message erroné, faux émetteurs, etc. et au niveau de l'Eglise catholique, notre cas d'étude, l'échec dans la transmission de son message (la foi) peut être destructif : hérésies, sentimentalisme, transmission dangereuse, obsession même diabolique, etc.Comment l'Eglise catholique, avec sa structure hiérarchique, peut établir une transmission réussie : Officielle (sure), acceptable et instructive ? Egalement, comment elle peut respecter et assurer la réconciliation entre les deux piliers des RSN : communication (axe horizontal) et transmission (axe vertical) ? Dans la première partie, nous trouvons une observation du développement du réseau social qui a revêtu, au fur et à mesure, la forme que nous connaissons aujourd'hui, Réseaux Sociaux Numériques (RSN). Dans la deuxième, et après un rappel historique des phases majeures de la formulation de la conception ecclésiale des médias, et une présentation des textes magistraux clés concernant sa vision vis-à-vis des RSN, une interview avec l'administrateur d'un groupe ecclésial sur les RSN (un modèle type) et un questionnaire dirigé aux membres, seront faits dans le but de révéler des directives et des éclaircissements qui dessinent le fil conducteur de la dernière partie de la thèse. Une nouveauté est présentée à la dernière partie : une nouvelle stratégie de transmission 2.0 constituée de différentes propositions : - Des transformations préalables au sein de l'Eglise dans sa vision du monde des RSN : les RSN sont une occasion posée par la parenté des deux axes : vertical et horizontal. - Etablir une institution officielle et des bureaux RSN ecclésiastiques pour gérer les groupes certifiés. - Une collaboration bureautique et technique entre : Eglise et Entreprises RSN (facebook, Twitter, Google +, etc.).-Esquisse d'un wiki-manuel : document officiel qui constitue un «open source», il met les directives générales de la transmission 2.0 de l'Eglise.

  • Titre traduit

    Stakes and Challenges of the contribution of the digital social networks to a successful transmission : The case of the Catholic Church


  • Résumé

    At first, the digital social networks (DSN) were understood as communicational means: example, search an old friend in order to create a communication. With this tentacular revolution of this horizontal communication, another vertical axe was born: the transmission. Politicians (Obama and Facebook during the electoral campaign at the USA), stars, leaders, Men of the Church (Benoit XVI first Pope at Twitter), etc. imposed a new sample of presence: a vertical transmission, a process where a signal, a message is moving towards from a transmitter to a receiver or to a mass. The transmission is often devoid of interactivity. It's the dilemma of the DSN: Transmission and communication. To communicate a message means to bring it on a horizontal axe (speaker/interlocutor). To transmit a message means to bring it on hierarchic vertical axe (transmitter/receiver).The transmitted message may fail: refusal of the message, wrong message, wrong transmitters, etc. As for the Catholic Church, our case study, the failure in the transmission of its message (the faith) may be destroying: heresy, sentimentalism, dangerous transmission, obsession even devilish, etc.How a Catholic Church, with its hierarchic structure, can set up a successful transmission: Official (sure), acceptable and instructive? How a Catholic Church can respect and assure the reconciliation between the two pillars of the DSN: Communication (horizontal axe) and transmission (vertical axe)?In the first part, we find an observation of the development of the social network that has taken on, as one goes along, the shape that we know nowadays, Digital Social Networks (DSN). In the second part, and after a historical summary of the major stages of the formulation of the medias church conception, and a presentation of the key masterly texts concerning its vision towards DSN, an interview with the administrator of the ecclesiastic group about the DSN (a sample) and a questionnaire addressed to the members will be achieved in order to reveal instructions and explanations that draw the vital lead of the last part of the thesis.A novelty is presented in the last part: a new strategy of transmission 2.0 that is constituted of different propositions:-Prior transformations in the bosom of the Church in its view of the DSN world: The DSN are an occasion created from the relationship of the two axes: vertical and horizontal.-To establish an official institution and ecclesiastical DSN offices in order to manage the certified groups.-A technical and office automation collaboration between: Church and DSN firms (Facebook, Twitter, Google + etc).-An outline of a wiki-manual: an official document that constitutes an “open source” it sets up the general instructions of the transmission 2.0 of the Church.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Reims Champagne-Ardenne (Bibliothèque électronique). Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.