Répartition et utilisation des pierres et géomatériaux de construction dans le bâti du Pays rémois - analyse spatiale et propriétés pétrophysiques -

par Aurélie Turmel

Thèse de doctorat en Sciences - STS

Sous la direction de Vincent Barbin.

Soutenue le 21-11-2014

à Reims , dans le cadre de Ecole doctorale Sciences, technologies, santé (Reims, Marne) , en partenariat avec (GEGENAA) -Groupe d'Etude sur les Géomatériaux et Environnements Naturels, Anthropiques Archéologiques (laboratoire) .

Le président du jury était Jean-Paul Deroin.

Le jury était composé de Vincent Barbin, Gilles Fronteau, Veerle Cnudde, Kevin Beck.

Les rapporteurs étaient Françoise Andre, Beatriz Menendez villar.


  • Résumé

    Les relations entre l'utilisation, l'origine et les propriétés des matériaux de construction peuvent être définies comme des éléments de cohésion territoriale. Elles sont en outre des questions inhérentes à la conservation et restauration du patrimoine culturel. L'objectif de ce travail est d'évaluer cette relation dans le Pays rémois (Bassin Parisien, France). Ce dernier est un exemple concret de zone d'étude limitée (1 400 km², 140 communes) mais dotée d'une géologie et d'un patrimoine très variés. 26 matériaux de construction différents (craie, grès, calcaires, meulière et briques etc.) ont été décrits macroscopiquement et recensés afin de construire une base de données géoréférencées (via ArGis®). Leurs répartitions spatiales ont été analysées à l'aide d'outils de distribution et d'autocorrélation. Par ailleurs, des caractérisations pétrophysiques ont été réalisées en laboratoire sur une sélection de calcaires lutétiens. Les résultats montrent une cohésion territoriale d'utilisation des matériaux répartie selon 6 microrégions et une évolution de leur utilisation du XIe au XXe siècle. La diversité pétrophysique des matériaux du Lutétien est importante, avec différents niveaux de sensibilité aux sels et au gel. L'étude apporte des clefs pour comprendre les critères de choix des matériaux et des conseils pour la gestion du patrimoine dans le territoire d‘étude.

  • Titre traduit

    Distribution and use of building stone and geomaterials in the Pays rémois - spatial analyses and petrophysical properties -


  • Résumé

    The relationship between uses, origins and properties of building materials can be defined as an element of territorial cohesion of. This is an inherent matter of the preservation and restoration of the cultural heritage. The aim of the study was to highlight this relationship in The Pays rémois (Paris Basin, France). This is a specific zone of 1400 km² with around 140 villages, with an important geological and historical background. Twenty-six building materials (chalk, sandstones, limestones, cherts and bricks) were macroscopically described and field observations werecompiled in a GIS-database (via Arcgis®). Repartition analyses were made with distribution and spatial autocorrelation tools. Petrophysical characterizations were realized on selected lutetian limestones. Results showed 6 areas of building material uses and temporal tendencies use from XIe to XXe centuries. Petrophysical datas were very different between and inside these four limestone groups. Their salt and freeze durability were variable too. The study highlighted some clues to understand choice criteria of building stones and provided guidance for the management and restoration in the Pays rémois.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Reims Champagne-Ardenne (Bibliothèque électronique). Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.