La tentation : métaphysique et eschatologie

par Christine Lesca-d'Espalungue

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de René Daval.

Soutenue le 04-10-2014

à Reims , dans le cadre de Ecole doctorale Sciences de l'homme et de la société (Reims, Marne) , en partenariat avec (CIRLEP) Centre Interdisciplinaire de Recherches sur les Langues Et la Pensée (laboratoire) .

Le président du jury était Pierre Magnard.

Le jury était composé de René Daval, Anne Gabrièle Wersinger.

Les rapporteurs étaient Pierre Caye.


  • Résumé

    Quel remède aux crises métaphysique, théologique, morale et politique de l'être de l'homme avec le Principe, lui-même et le Monde ? La théologie de la Tentation supralapsaire du récit biblique à laquelle renvoie la tentation morale infralapsaire et qui réunit dans un premier face à face le Principe, l'Homme et le Monde, postule l'identité ontologique de l'Être et de l'Un et situe l'origine de ces crises dans la perte peccamineuse de puissance de l'être à être un par l'Être. Mais l'échec de ce postulat implique la réinterprétation de la Tentation à partir de la différence hénologique de l'Un et de l'Être qui met à jour la faute originelle de la Métaphysique occidentale de dissimulation de l'impuissance de l'être à être un par l'Être et détermine dès lors une eschatologie du Salut au sens d'unification de l'être par l'Un à fin de remédier à ses crises.

  • Titre traduit

    The temptation : metaphysics and eschatology


  • Résumé

    How to remedy the metaphysical, theological, moral and political crises of man's being faced with the Principle, himself and the World? The theology of the supralapsarian Temptation in the biblical narrative, to which the infralapsarian moral temptation refers, postulates the ontological identity of Being and the One and places the origin of these crises in the sinful loss of power of being to be one through Being. But the failure of this assumption implies interpreting Temptation anew on the basis of the henological difference of the One and of Being, which unveils the original lapse of Western Metaphysics of concealing the powerlessness of being to be one through Being and consequently establishes an eschatology of Salvation in the sense of unifying being through the One in order to ultimately remedy its crises.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Reims Champagne-Ardenne (Bibliothèque électronique). Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.