Autonomie et gouvernance : contribution à une anthropologie politique du signe

par Jean-Claude Peyrolle

Thèse de doctorat en Sciences Politiques

Sous la direction de Marc Debène.

Soutenue le 19-06-2014

à Polynésie française , dans le cadre de École doctorale du Pacifique (ED469) , en partenariat avec Université de la Polynésie Française (laboratoire) .

Le président du jury était Christian Montet.

Le jury était composé de Marc Debène, Christian Montet, Jean-François Gossiaux, Francesco Zambon, Hina Grepin, Sémir Alwardi.

Les rapporteurs étaient Jean-François Gossiaux, Francesco Zambon.


  • Résumé

    L’efficience organisationnelle résulte d’une myriade de microdécisions prises au plus près possible du lieu et du temps d’où émerge la perturbation contextuelle. Le Toyota Production System, au niveau du management, ou l’essor d’Apple Corporation, au niveau des outils pratiques de productivité individuelle, témoignent de cette évolution où la pensée n’est plus séparée de l’action. A preuve, les itinéraires des principaux acteurs de la révolution numérique : les fondateurs de Linux, de Yahoo!, de Wikipédia, d’Amazon.com, de Google ou de Facebook. Ils ne sont pas partis d’une théorie apprise sur les bancs d’une institution scolaire. Procédant par essais et par erreurs, ils n’ont jamais séparé la pensée de l’action. On retrouve ce pragmatisme vertueux en Bavière, Flandre, Ecosse, Euzkadi, Catalogne, Lombardie, Vénétie… Ces régions jouissent du même type d’autonomie – y compris et surtout au niveau culturel - que les Länders allemands ou les cantons helvétiques. La France jacobine a suivi la voie inverse : éradiquer les langues régionales et minoritaires c’est-à-dire les systèmes de signes demeurés au contact sensoriel des choses. Or aujourd’hui, la montée en puissance de la complexité, en saturant la puissance significative du concept, crée les conditions du retour du signe. A l’heure d’Internet, de la transition énergétique et de la nouvelle phase de la mondialisation qui obligent à penser global pour mieux agir local, le retour du signe est inévitable. Il devrait favoriser des modes de production autonome de sens autorisant les organisations et territoires à s’adapter aux mutations d’un contexte devenu imprévisible.

  • Titre traduit

    Autonomy and governance. A contribution to political anthropology of the sign.


  • Résumé

    Organizational efficiency is the result of a myriad of micro decisions taken as close as possible from the place and time at which contextual interference emerges. The Toyota Production System, on the management level, and the boom of the Apple Corporation, on the level of the intuitive tools for personal productivity, demonstrate this evolution where thought and action are no more segregated. Proof is the path taken by the main actors of the digital revolution : the founders of Linux, Yahoo!, Wikipedia, Amazon.com, Google or Facebook. It did not begin from a classroom theory, but by a trial and error approach that never disconnected the mind from the act.This virtuous pragmatism is also found in Bavaria, Flanders, Scotland, Euskadi, Catalonia, Lombardy, Veneto ... Indeed, these regions have an autonomy - including and particularly at the cultural level - similar to that of the German Länder or the Swiss cantons. On the contrary, Jacobin France followed the opposite path: the eradication of regional and minority languages in which sensory contact with things remained in the sign systems.But today, the rise of complexity, even saturating the significant power of the concept itself, brings the conditions for the return of the sign.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de la Polynésie française. Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.