Les rongeurs du miocène supérieur et terminal d'Afrique nord-occidentale : biochronologie, magnétostratigraphie, biogéographie et paléoenvironnements

par Salamet Mahboubi

Thèse de doctorat en Terre solide et enveloppes superficielles

Sous la direction de Jean-Jacques Jaeger et de Mouloud Benammi.

Le président du jury était Patrick Vignaud.

Le jury était composé de Jean-Jacques Jaeger, Mouloud Benammi, Jacques Michaux, Pablo Peláez-Campomanes.

Les rapporteurs étaient Sevket Sen, Lawrence J. Flynn.


  • Résumé

    L'Afrique nord-occidentale, ou le Maghreb, occupe une position géographique toute particulière car bien que partie intégrante du continent africain, elle possède une façade septentrionale intégrée au domaine méditerranéen et un domaine méridional semi-désertique ou désertique. Dans un premier lieu, des études paléomagnétiques et biostratigraphiques basées sur la faune de rongeurs ont été effectuées sur des dépôts continentaux de deux bassins algériens (Tafna et El Eulma). L'étude magnétostratigraphique réalisée dans ce travail a permis de dater avec précision les différents gisements fossilifères et de les corréler avec les autres bassins néogènes d'Afrique du Nord.Dans la seconde partie, les nouvelles prospections paléontologiques dans le bassin d'Aït Kandoula au Maroc méridional ont amené à découvrir trois gisements fossilifères datés du Miocène terminal. Ces gisements ont livré une riche faune de micromammifères associés à des restes de grands mammifères. L'étude systématique des micromammifères et plus particulièrement des rongeurs des deux gisements AF12-1 et AF12-2 a permis d'identifier des taxons qui ont des affinités avec ceux d'Europe sud-occidentale. Ces deux nouveaux sites ont fourni de nouvelles indications quant aux échanges de faunes entre l'Afrique et l'Europe. Le genre Stephanomys est notamment signalé pour la première fois au Maroc. L'étude biochronologique couplée avec l'étude magnétostratigraphique a permis de bien dater ces gisements, apportant ainsi des indications fiables quant à la chronologie de différentes phases d'échanges fauniques entre l'Afrique nord-occidentale et l'Europe sud-occidentale. Les premiers échanges fauniques ont eu lieu 0,25 Ma avant la crise de salinité messinienne. En outre, certains taxons identifiés dans AF12-2 (Myocricetodon, Protatera, Atlantoxerus) se révèlent utiles comme indicateurs paléoenvironnementaux, attestant des conditions climatiques chaudes et sèches.

  • Titre traduit

    Rodent fauna from the late and terminal miocene of the north-western Africa : biochronology, magnetostratigraphy, biogeography and paleonvironnement


  • Résumé

    North-western Africa, or the Maghreb, occupies a special geographic position, being an integral part of the African continent, but also consisting of an integrated northern Mediterranean area and of a semi-desert or desertic southern area. In the first part, paleomagnetic and biostratigraphic studies based on rodent faunas were carried on continental deposits of two Algerian basins (Tafna and El Eulma). The magnetostratigraphic study realized in this work allowed to estimate the age of various fossiliferous deposits, and to correlate them with various other Neogene basins of North Africa.In the second part, new paleontological prospections in the Aït Kandoula basin (Morocco) led to the discovery of three fossiliferous deposits dated back to late Miocene. These deposits delivered a rich micromammalian fauna associated with large mammal remains. The systematic study of small mammals and especially rodents of deposits from both AF12-1 and AF12-2 allowed identifying taxa which have affinities with those of south-western Europe. These two new localities provide new information on the exchanges of faunas between Africa and Europe. The genus Stephanomys is reported here for the first time in Morocco. The biochronologic and magnetostratigraphic studies provide reliable information for the chronology of various phases of faunal exchanges between north-western Africa and south-western Europe. Faunal exchanges took place 0.25 Ma before the Messinian Salinity Crisis. In addition, some of the taxa identified in AF12-2 (Myocricetodon, Protatera, Atlantoxerus), are useful as paleoenvironmental indicators, attesting warm and dry climatic conditions.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.