Apports de l'imagerie et des SIG pour une étude morphostructurale de la jeffara tunisienne : implications géodynamiques et intérêts pétroliers

par Rim Ghedhoui

Thèse de doctorat en Sciences et Technologies de l'Information Géographique

Sous la direction de Benoît Deffontaines.

Le président du jury était Jean Chorowicz.

Le jury était composé de Benoît Deffontaines, Mohamed Chedly Rabia, Jean-Paul Rudant.

Les rapporteurs étaient Fouad Zargouni.


  • Résumé

    L’étude morphostructurale de la Jeffara orientale a été basée sur l’analyse des anomalies du réseau de drainage et l’analyse structurale du modèle numérique de terrain (MNT, SRTM), comparées aux interprétations de lignes sismiques réflexion 2D onshore et offshore, de données structurales et lithologiques de terrain et la relecture et ré-interpretation de travaux préexistants. La présente étude a, notamment, mis en évidence de nouveaux indices structuraux qui plaident en faveur de la présence d’un mouvement décrochant dextre : (1) des fentes de tension en échelon et des fentes de tension sigmoïdes (en S), caractéristiques d’un mouvement décrochant dextre de direction NW-SE pour l’île de Jerba, associées à des failles de directions prédominantes N120 °E à N130 °E décrivant un mouvement transtensif décrochant dextre. Ces failles décrochantes à composante normale sont structurées en « couloirs de décrochements transtensifs » bien visibles sur les profils de sismique réflexion 2D, par le pendage régional des réflecteurs sismiques vers le NE (mer Méditerranée), par les zones transparentes et les décalages verticaux des faciès sismiques ; (2) des plis parallèles, de direction N070 °E (au SE de Jerba, au Nord de la ville de Zarzis et au NW de Bahiret el Bibane), des axes de plis décalés en dextre (au SE de l’ile de Jerba et au Nord de la ville de Zarzis), des plis dissymétriques et (3) des diapirs NW-SE et NE-SW, qui s’étalent suivant les directions préférentielles de fractures en offshore. Sur le plan géodynamique, la présente étude pluridisciplinaire permet de simplifier l’histoire tectonique de la Jeffara maritime, depuis la limite Crétacé Inférieur – Crétacé Supérieur, par (1) un relatif continuum de régime tectonique compressif/décrochant avec σ1 globalement NNW-SSE à N-S entrainant un raccourcissement presque N-S et un échappement local du « plancher » du golf de Gabès vers l’Est, liée à la bordure libre méditerranéenne. Chaque déplacement transtensif engendrerait une remontée diapirique et une extension halocinétique pluri à multidirectionnelle. En plus, l’étude morphostructurale associée à l’interprétation d’un maillage serré de lignes de sismique réflexion 2D couvrant une partie SE de la Jeffara, a permis de souligner les directions de failles majeures E –W du craâton africain avant le rifting téthysien et leur faible ré-activation postérieure et de mettre en place un modèle structural silurien de la région de Ksar Haddada. Ce dernier est caractérisé par une structuration en horsts et grabens, orientés E – W, qui se trouvent entrecoupés par des failles normales majeures de même direction. L’analyse des linéaments morphostructuraux met en avant une possible relation entre la structuration profonde E – W, décelée sur les cartes isobathes au toits des formations siluriennes (Accacus d’âge Silurien Supérieur et Tannezuft d’âge Silurien Inférieur) et les alignements morphostructuraux de surface, qui ont montré une direction majeure caractéristique E-W.En conclusion, les répercussions pétrolières de la structuration de la Jeffara apparaissent intéressantes. Le bassin pull apart que forment l’île de Jerba et les péninsules de Jorf et Zarzis, dont le cœur est occupé par Bahiret Boughrara permet la mise en place d’un complexe diapirique à fort intérêt pétrolier, favorisant le piégeage des hydrocarbures par les remontées salifères

  • Titre traduit

    GIS and imagery contribution in the morphostructural study of Jeffara (south east of tunisia) : geodynamic implications and petroleum interests


  • Résumé

    The morphostructurale study of oriental Jeffara was based on the analysis of the anomalies of the network of drainage and the structural analysis of the digital terrain model (MNT, SRTM), compared with the interpretations(performances) of seismic lines onshore and offshore 2D reflection, of structural data and lithologiques by ground and the review(proofreading) and the ré-interpretation(ré-performance) of pre-existent works. The present study highlighted, in particular, new structural indications which advocate for the presence of a movement dropping out dexter: (1) of the cracks of tension in level and cracks of tension sigmoïdes (in S), characteristics of a movement picking up(taking down) right hand of direction(management) NW-SE for the island of Jerba, associated with weaknesses(faults) of dominant directions(managements) N120 °E to N130 °E describing a transtensif movement


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Communautés d’Universités et d'Etablissements Université Paris-Est. Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.