L’architecture du discours, du caractère au type : Quatremère de Quincy et l’inversion des valeurs de l’architecte à la fin de l'âge classique

par Kerim Salom

Thèse de doctorat en Architecture

Sous la direction de Pierre Pinon.

Le président du jury était Laurent Baridon.

Le jury était composé de Pierre Pinon, Estelle Thibault, Jean Philippe Garric, Stéphane Schmitt.

Les rapporteurs étaient Elisabeth Decultot.


  • Résumé

    L'étude examine les rapports entre théorie de l'architecture et réflexions sur l'art à la fin de l'âge classique. À travers l'analyse du discours sur l'architecture, en considérant l'architecte comme un auteur, la recherche envisage la question de l'expressivité de l'objet architectural. Elle porte sur l'esthétique des architectes, en tant que théorie de la sensation du beau. Deux mots sont ainsi étudiés dans leur discours : caractère et type. Deux concepts qui résument à eux seuls deux théories de l'art antagonistes, car ils renvoient à deux visions du monde distinctes : celui de Blondel, Boullée et Ledoux, qui se tient au plus près de la nature, et celui de Quatremère de Quincy, qui est déjà rentré dans l'Histoire. L'enquête s'arrête sur son rôle déterminant dans le paysage artistique de la France du 19ème siècle, et sur son application à y introduire une théorie de l'art idéaliste empruntée à la critique d'art allemande et écossaise. En forgeant le concept de type, Quatremère de Quincy a contribué à renverser durablement les valeurs des architectes, jusqu'au 20ème siècle, en imposant une conception universaliste et abstraite contre une appréhension empirique de la réalité, une représentation de l'imagination contre une réflexion par l'entendement discursif, une imitation idéale contre l'antique principe d'imitation de la nature. Le concept de type idéal a été forgé à l'appui des écrits des philosophes, des naturalistes et des philologues, qui eurent de tout temps une forte influence sur les théories artistiques. Aussi, l'étude se propose d'inscrire le discours de l'architecte dans un champ épistémologique plus général pour confronter sa parole à celles de ces savants et penseurs. À travers l'analyse comparée des notions d'imitation, de jugement de goût et de style, thèmes centraux des théories sur l'architecture, l'étude questionne la place de l'histoire dans le processus conceptuel, ainsi que le rôle de la mémoire et de l'habitude au moment de la réception de l'œuvre

  • Titre traduit

    Architecture of discourses, from character to type : quatremère de Quincy and the inversion of the architect’s values at the end of the classical age


  • Résumé

    The study examines the relationships between theory of architecture and reflections on art at the end of the classic age. Through the analysis of the discourse on architecture, by considering the architect as an author, the research treats the question of expressiveness of the architectural object. It focuses on the aesthetic of architects, as a theory of sensation of beauty. Two words are studied in their discourse: character and type. Two concepts that summarize two theories of art antagonists, because they refer to two different visions of the world: that of Blondel, Boullée and Ledoux, which is closer to nature, and that of Quatremère de Quincy, which is already go into history. The survey stops on his determining role in the artistic landscape of 19th century in France, and its application to introduce a theory of idealistic art borrowed from German and Scottish art critic. By forging the concept of type, Quatremère de Quincy contributed to revaluate durably the values of architects, until the 20th century, by imposing a universalist and abstract design against an empirical understanding of reality, a representation of the imagination against a reflection based on discursive understanding, an ideal imitation against the classic art principle of imitation of nature. The concept of ideal type was forged on contact with the writings of philosophers, naturalists and philologists, who always had a strong influence on the artistic theories. Also, the study proposes to include the discourse of the architect in a more general epistemological field to confront his voice to those of these scientists and thinkers. Through the comparative analysis of the concepts of imitation, judgment of taste and style, central themes of theories on architecture, the study questions the place of history in the design process, as well as the role of memory and habit at the time of reception of the work by the public

Accéder en ligne

Par respect de la propriété intellectuelle des ayants droit, certains éléments de cette thèse ont été retirés.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?