Influence des attitudes managériales envers la RSE sur la performance sociétale de l’entreprise. Le cas des managers en Chine et en France

par Ye Yao

Thèse de doctorat en Sciences de Gestion

Sous la direction de Faouzi Bensebaa.

Le président du jury était José Allouche.

Le jury était composé de Faouzi Bensebaa, Fabienne Boudier-Bensebaa.

Les rapporteurs étaient Éric Pezet, Yvon Pesqueux.


  • Résumé

    La mondialisation croissante et les changements sociétaux transforment le management qui semble devoir évoluer vers une gestion de la performance par la promotion de l'excellence. La responsabilité sociétale d'entreprise (RSE) émerge à cet égard comme un thème d'importance substantielle et évolutive. Cependant, en dépit des efforts des chercheurs et de la préoccupation continue des entrepreneurs et des citoyens issus de plusieurs pays en matière de RSE, beaucoup d'études empiriques sur la RSE proviennent des (ou se concentrent presque exclusivement sur) pays anglophones. De surcroît, malgré la portée internationale des activités des entreprises et la mobilité internationale montante des managers, nous connaissons peu l'étendue des différences entre les pays et leurs similitudes sur le plan de la RSE. Dès lors, il est essentiel que les chercheurs et les organisations saisissent la manière dont la RSE est perçue dans le monde et dont elle fonctionne ainsi que les liens entre la performance et RSE.Partant de l'histoire de la RSE et de la littérature académique récente, nous avons construit un cadre conceptuel fondé sur l'appréhension de trois tendances clés de la RSE, à savoir généralisation, institutionnalisation et internationalisation, et de trois écoles principales théoriques de la RSE, à savoir école classique, école des parties prenantes et école stratégique.Nous avons ensuite mené notre étude empirique en nous appuyant sur un échantillon constitué de deux groupes (294 individus de Chine et de France) et en collectant les données au moyen d'un questionnaire. Cette étude empirique porte, d'une part, sur la relation qui existe entre l'attitude managériale envers la RSE, le dynamisme des parties prenantes, l'acceptation de la RSE dans la firme, l'activité de l'entreprise, les difficultés rencontrées, la performance sociétale de l'entreprise et, d'autre part, sur le mécanisme de fonctionnement de la RSE et les différences de perception du rôle de l'entreprise dans la société dans les cultures chinoise et française.Nous avons dans un troisième temps élaboré un modèle intégré de la RSE constitué de 6 dimensions selon la logique principe-processus-résultats. Les traitements statistiques réalisés (corrélations, régressions et SEM) au moyen des logiciels SPSS et AMOS ont permis d'obtenir des résultats satisfaisants. Ces résultats mettent en évidence d'un côté le mécanisme de fonctionnement de la RSE dans la firme, et d'un autre côté, les divergences et les convergences en termes d'attitudes, d'activités, de difficultés et de performances sociétales.À partir de ces résultats, des suggestions pour optimiser les démarches de la RSE sont proposées sur le plan de l'intégration stratégique, de l'innovation et de la gestion des parties prenantes. Enfin, des investigations pour des voies de recherches futures sont recommandées telles que des études contextuelles relatives aux comportements organisationnels et au dynamisme des parties prenantes.Mots-clés : RSE, attitude, parties prenantes, mécanisme de la RSE, performance

  • Titre traduit

    Influence of managerial attitudes towards CSR in social corporate performance. The case of managers in China and France


  • Résumé

    The deepening globalization and the social changes transform the management which seems to move towards the performance management through the promotion of excellence. Corporate Social Responsibility (CSR) has thus emerged as a theme of substantial and progressive importance. However, despite the efforts of researchers and continuing concern of entrepreneurs and citizens from multiple countries on CSR, many empirical studies on CSR come from (or focus almost exclusively on English-speaking countries). Yet, given the international scope of business activities and the rising international mobility of managers, we know too little about the differences and similarities on the plan of CSR between countries. Therefore, it is essential that researchers and organizations know if the CSR is perceived in the same manner in the world, and how CSR works as well as the connections between the corporate performance and CSR.Starting from the history of CSR and the recent academic literature, we construct a conceptual framework based on the understanding of the three key trends in CSR, e.g. generalization, institutionalization and internationalization, and on the three main theoretical schools of CSR, namely, classical school, stakeholder school and strategic school.Following this, we conduct our empirical study by relying on a sample constituted from two groups (294 individuals from China and France) and by collecting the data by way of a questionnaire. This empirical study focuses, on the one hand, on the relationship between managerial attitude to CSR, stakeholder dynamic, acceptance of CSR in the firm, firm's activity, difficulties and social performance of the firm; and on the other hand, on the mechanism of operation and perception difference of the role of business in society in Chinese and French cultures.We then elaborate an integrated model of CSR with 6 measures according to the logic process-principle-results. The statistical treatment (correlation, regression and SEM) realized by SPSS and AMOS software permit us to obtain satisfactory results. These results reveal, on one side, the functioning mechanism of CSR in the firm, and on the other side, the divergence and convergence of attitudes, activities, difficulties and social performance.From these results, suggestions for optimizing CSR efforts are proposed in regard to the strategic integration, innovation and stakeholder management. Lastly, for future research, investigations are suggested to be pursued on contextual studies, organizational behavior and stakeholder dynamic.Keywords: CSR, attitude, stakeholder, CSR mechanism, performance

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Communautés d’Universités et d'Etablissements Université Paris-Est. Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.