Diversité parasitaire au sein de tortues d’eau douce indigènes et invasives : implications aux problèmes de conservation

par Léon Meyer

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Olivier Verneau et de Louis Du Preez.

Le président du jury était Serge Heussner.

Les rapporteurs étaient Yves Desdevises, Tine Huyse, Nico Smit.


  • Résumé

    Les tortues forment l'un des groupes de vertébrés les plus menacés au monde avec à peu près la moitié des 300 espèces existantes en danger d'extinction, en particulier suite aux invasions biologiques. Cette thèse a été réalisée pour évaluer la part des transferts de parasites de la trachémyde à tempes rouges, Trachemys scripta elegans espèce de tortue d’eau douce américaine invasive, vers les tortues d’eau douce dans leurs environnements naturels et leur impact sur la biodiversité. A partir d’analyses du type « DNA barcoding » basées sur le séquençage de la Cytochrome c Oxydase I (COI) d’échantillons parasites collectés sur l’émyde lépreuse (Mauremys leprosa), espèce indigène du sud de l’Europe, l’arbre de « Mimimum Evolution » ainsi que la comparaison des distances p calculées entre les haplotypes les plus proches dans l’arbre ont révélé une richesse spécifique chez cette espèce beaucoup plus grande que celle attendue, suggérant ainsi de nombreux transferts d’hôtes en milieu naturel. Les résultats indiquent également que T. S. Elegans servirait de vecteur pour une variété de polystomes d’origine américaine, qui seraient alors transmis à l’espèce hôte indigène. Cette thèse comprend également trois autres études, la première est consacrée à l’évaluation des risques, développée à partir de l’approche « Relative Risk Model » pour estimer la viabilité de M. Leprosa dans une petite rivière du sud de la France, la seconde à la diversité des hémogrégarines (Apicomplexa, Haemogregarinidae) des tortues d’eau douce d'Afrique du Sud et la troisième à la relation entre production d'œufs de parasites et les conditions environnementales.

  • Titre traduit

    = Parasite diversity within native and invasive terrapins : implications for conservation


  • Résumé

    Terrapins are one of the most endangered vertebrate groups of the world, with almost half of the more than 300 extant species threatened with extinction, particularly following biological invasions. This study was conducted to investigate parasite host-switching from the invasive American Red-eared slider, Trachemys scripta elegans, to native freshwater turtles in natural environments, and their impact to biodiversity. From DNA barcoding analysis based on the sequencing of the Cytochrome c Oxidase I gene (COI) of parasites collected from the Mediterranean pond terrapin (Mauremys leprosa) in Southern Europe, the inferred Minimum Evolution tree and p-distance comparisons of closely related haplotypes revealed a greater polystome richness within M. Leprosa than expected, suggesting that host switching may take place in natural environments. Results also indicate that T. S. Elegans would serve as a carrier for a variety of polystomes that usually infest American turtles in their home range. These parasites would be transmitted to M. Leprosa in its home range. The thesis also includes three other studies, the first one involves a risk assessment approach that was developed using the Relative Risk Model (RRM) method to assess the viability of the native M. Leprosa terrapin in a small river of southern France, the second one examines the diversity of terrapin haemogregarines (Protozoa: Apicomplexa: Haemogregarinidae) in South Africa and the fourth one investigates polystome egg production under changing environmental conditions.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (xxvi-162 p.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 110-143

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Perpignan Via Domitia. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2014 MEY
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.