La contribution des relations collectivité territoriale - associations à la gestion locale de la précarité : nature et modes de contrôle. : l'action sociale des collectivités territoriales

par Sophie Beguinet

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Emmanuelle Cargnello-Charles.

Soutenue le 10-07-2014

à Pau , dans le cadre de École doctorale Sciences sociales et humanités (Pau) .


  • Résumé

    Cette recherche doctorale s’intéresse à la gestion de la précarité par les collectivités territoriales, au travers des relations nouées avec le tissu associatif local. L’exploration théorique de ces liens conduit tout d’abord à relever la triple contribution de ces relations inter-organisationnelles à la gestion locale de la précarité (une aide aux précaires plus complète, un meilleur repérage de la précarité, un meilleur savoir et savoir-faire en matière de publics précaires). Elle conduit ensuite à relever l’importance des interactions entre la nature de la relation collectivité territoriale – associations (au travers des comportements d’engagement et de confiance qui la définissent) et les modes de contrôle inter-organisationnel mobilisés dans ces relations. L’influence de ces interactions sur la force de la contribution des relations observées à la lutte contre la précarité est alors révélée. La recherche empirique conduit à s’intéresser plus particulièrement aux relations nouées entre une mairie française et les associations qu’elle subventionne afin de pallier la précarité sur son territoire. Une démarche qualitative reposant sur l’analyse de contenu d’entretiens semi-directifs permet de dépeindre largement leurs liens. Une classification hiérarchique des relations étudiées permet d'aboutir à une typologie en trois familles des relations mairie-associations dans la gestion locale de la précarité.

  • Titre traduit

    Inter-organizational relationships between local authorities and associations in the management of precarity : nature of the relationships and forms of control.


  • Résumé

    This dissertation focuses on relationships between local authorities and local associations as a means of dealing with precariousness. The theoretical exploration of these partnerships leads us firstly to point out the triple contribution of those inter-organizational relationships to the local management of precariousness (in the form of more complete support for precarious people, better identification of precariousness, and better knowledge and expertise concerning the precarious public). It then brings us to highlight the importance of interactions between the nature of the relationship of local authorities with local associations (through commitment-trust behaviors) and the inter-organizational forms of control used in those relationships. Those interactions’ influence on the contribution’s strength of the observed relationships to the local management of precariousness is then revealed. The empirical research concentrates on the relationships between a French municipality and its associations to overcome precariousness on their territory. A qualitative approach based on a content analysis of semi-directive interviews helps paint an accurate picture of their links. A hierarchical classification of the studied relationships allows to end in a typology in three families of French municipality-associations relationships in the local management of precariousness.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Section Droit et Sciences économiques.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.