Compléments alimentaires : consommation et facteurs associés en population générale et dans des groupes spécifiques - modulation du risque de cancer

par Camille Pouchieu

Thèse de doctorat en Epidémiologie / Santé publique

Sous la direction de Serge Hercberg et de Mathilde Touvier.

Le président du jury était Alain Venot.

Le jury était composé de Marie-Paule Vasson, François Mariotti.

Les rapporteurs étaient Serge Briançon, Marie-Paule Vasson.


  • Résumé

    Cette thèse s’articule autour de 3 parties. Dans la première (épidémiologie descriptive), nous avons évalué, sur un large échantillon d’adultes français (cohorte NutriNet-Santé), la prise de compléments alimentaires et les facteurs associés en population générale et dans des groupes spécifiques (fumeurs, femmes enceintes, sujets atteints de cancer). La prise de compléments, souvent en automédication, était très répandue, en particulier chez les femmes enceintes et les sujets atteints de cancer. Nos travaux suggèrent que les pratiques « à risque » de consommation de compléments alimentaires étaient loin d’être négligeables dans certains groupes. Dans la seconde partie (épidémiologie étiologique), nous avons mis en évidence, pour la première fois, un potentiel effet modulateur d’une supplémentation en antioxydants (essai randomisé SU.VI.MAX) sur les relations prospectives entre consommation de charcuteries et risque de cancer du sein d’une part et taux d’acides gras plasmatiques et risque de cancer (toutes localisations et du sein) d’autre part, en cohérence avec les études mécanistiques. Nos résultats suggèrent que les antioxydants pourraient contrecarrer certains effets potentiellement pro-cancérigènes des charcuteries sur le risque de cancer du sein, et pourraient modifier les associations acides gras – cancer en s’opposant aux effets potentiels des acides gras sur la carcinogénèse. Enfin, la troisième partie de ma thèse a consisté en des travaux méthodologiques transversaux en e-épidémiologie portant sur les compétences informatiques des participants à la web-cohorte NutriNet-Santé. Ces travaux méthodologiques sont nécessaires à la bonne conduite des études épidémiologiques descriptives ou étiologiques en e-épidémiologie nutritionnelle. Les résultats de cette thèse soulignent l’importance de la prise en compte des consommations de compléments alimentaires en épidémiologie et contribuent plus généralement à une meilleure connaissance de l’étiologie des cancers. Ils permettront, à terme, d’améliorer les recommandations en matière de prévention nutritionnelle des cancers.

  • Titre traduit

    Dietary supplement use in the general population and in specific subgroups - modulation of cancer risk


  • Résumé

    This thesis is structured in three parts. In the first part (descriptive epidemiology), we assessed dietary supplement use and associated factors in the general population and in specific subgroups (smokers, pregnant women and cancer survivors) of a large sample of French adults (the NutriNet-Santé cohort). Dietary supplement use was widespread, often in self-medication, particularly in pregnant women and in cancer survivors. Our findings suggest that the frequency of risky practices of dietary supplement use were su bstantial in several subgroups. In the second part (etiological epidemiology), we highlighted, for the first time, a potential modulatory effect of an antioxidant supplementation (SU.VI.MAX. trial) on prospective relationships between processed meat intake and breast cancer risk and between levels of plasma fatty acids and cancer risk (overall and breast), in line with mechanistic studies. Our results suggest that antioxidants may counteract the potential procarcinogenic effects of processed meat on breast cancer risk and may modify associations between fatty acids and cancer risk by counteracting the potential effects of these fatty acids on carcinogenesis. Finally, the third part of my thesis pertained to a methodological work in the field of e-epidemiology, related to computer literacy of participants of the NutriNet-Santé web-cohort. These results will be useful for optimizing descriptive and etiological epidemiological studies in nutritional e-epidemiology. Overall, these PhD findings underline the importance of taking into account dietary supplement use in epidemiological studies and contribute to a better understanding of cancer etiology. More general ly, they will also contribute to optimize nutritional recommendations for primary cancer prevention.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (263 p.)
  • Annexes : Contient des références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TH 2014 040
  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.