Système social et fiction : l’exemple de Michel Houellebecq et de Jerzy Pilch.

par Pawel Hladki

Thèse de doctorat en Littératures et civilisations comparées

Sous la direction de Anne Larue et de Agnieszka Grudzińska.

Soutenue le 10-12-2014

à Paris 13 , dans le cadre de École doctorale Érasme (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis) , en partenariat avec Université Paris 13 Sorbonne Paris Cité (laboratoire) .

Le président du jury était Xavier Garnier.

Le jury était composé de Marc Kober, Małgorzata Smorąg-Goldberg.


  • Résumé

    Le corps social, ce vaste ensemble d’organes interdépendants, participe à l’élaboration de l’œuvre littéraire, laquelle est le produit de trois sous-systèmes principaux : politico-économique (responsable de l’adaptation aux conditions environnementales), culturel (visant à maintenir les normes et les valeurs) et sociétal (relatif à l’intégration collective). Ce schéma analytique, librement inspiré de la théorie de Talcott Parsons, s’applique particulièrement bien aux récits pilchiens et houellebecquiens dont la diégèse fait ressortir les traits caractéristiques du contexte extérieur dans lequel elle a été conçue. La première partie de cette thèse explore la tension entre le système économico-politique et la production fictionnelle de Pilch et de Houellebecq. Cet examen ambitionne de démontrer combien la réalité sociale et marchande détermine l’inscription de certaines questions thématiques et formelles présentes dans l’écriture des deux auteurs : la description du paraître, la représentation des échanges interpersonnels, le fonctionnement des référents discursifs propres à l’économie, ainsi que l’appréhension du travail. La deuxième partie aborde l’influence des transformations sociohistoriques sur le maintien des modèles culturels et sur la reproduction des valeurs traditionnelles. Il s’agira de déterminer dans quelle mesure la révolution des moeurs en France et l’occidentalisation progressive de la société polonaise opèrent sur la conception de la famille et les relations amoureuses. La dernière partie traite du rôle de la religion et de l’identité dans le processus d’enracinement social, mais elle expose aussi les différents moyens de se retrancher de la société.

  • Titre traduit

    Social system and fiction : example of Michel Houellebecq and Jezy Oilch


  • Résumé

    Social body, as a large connection of interdependent organisms, takes part in elaboration of a literary work, which is the product of three main subsystems: politico-economical (responsible for the adaptation to environmental conditions), cultural (concerning the maintenance of standards and values) and social (referring to integration). This analytical scheme, loosely based on the theory of Talcott Parsons, relates specifically to stories of Pilch and Houellebecq, whose stories,together with the world depicted, reveal the characteristics of the external context in which they were designed. The first part of this paper examines the tension between the economic system and political and fictional productions by Jerzy Pilch and Michel Houellebecq. This study aims to demonstrate how the social reality and the market determine the recording of certain thematic and formal concerns presented in the works of these two authors: the description of the appearance, thepresentation of interpersonal exchanges, the functioning of discursive symbols appropriate for the economy, and concerns about work. The second part deals with the influence of socio-historical changes on the maintenance of cultural patterns and restoration of traditional values. The main objective will be to determine the extent to which the moral revolution in France and the gradual Westernization of Polish society affects the concept of the family and the love relationships. The lastpart concerns the role of religion and identity in the process of social rootedness, and presents various ways of cutting off from the society.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (429 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 405-424

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2014 071
  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.