La prédication de second ordre : l’expression de la cause et de la finalité, en arabe contemporain.

par Neji Kouki

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Salah Mejri.

Le président du jury était Franck Neveu.

Le jury était composé de Philippe Monneret, Pierre-André Buvet.

Les rapporteurs étaient Hédi Jatlaoui.


  • Résumé

    Notre Travail s’inscrit dans le cadre théorique du traitement informatique des langues, élaboré et développé au sein du laboratoire Lexiques, Dictionnaires, Informatique (LDI), à l’université de Paris 13. Nous avons proposé l’étude de la notion de cause et de finalité en arabe contemporain, à partir d’un corpus varié. Cette étude se subdivise en deux grands axes. D’abord, il nous a paru nécessaire d’analyser le phénomène, tel qu’il était traité dans la tradition grammaticale arabe. A ce niveau, nous avons concentré notre analyse sur les notions fondamentales et leurs répercussions sur les choix méthodiques des grammairiens et les résultats de leurs descriptions. Montrant l’insuffisance de ces descriptions, plus particulièrement, au niveau de la distinction syntactico-sémantique entre les connecteurs, notre approche trouve sa raison d’application. Nous avons, donc, décrit les emplois des connecteurs causaux et finaux, tout en argumentant leur statut prédicatif de second ordre. Ce nouveau statut attribué à ces connecteurs (verbaux, nominaux, adjectivaux, prépositionnels, ou encore comme locations) conçoit la phrase complexe, comme une structure triadique, à la différence de l’approche grammaticale et linguistique arabe (conception dyadique). La description syntactico-sémantique a permis de montrer qu’on ne peut pas réduire les connecteurs à des simples éléments polysémiques. Chacun apporte une nuance sémantique à l’expression de la cause et de de la finalité. Toutefois, bien que la cause et la finalité s’interfèrent à plusieurs niveaux, elles se distinguent à la base d’une orientation logico-sémantique. L’orientation « rétrospective » caractérise la valeur causale de l’expression, alors que l’orientation « prospective » distingue l’expression finale. Bref, ce travail essaie d’apporter une nouvelle analyse sur un sujet qui n’a pas été traité dans la linguistique arabe.

  • Titre traduit

    The second-order predication : the expression of the cause and the purpose (finality) in contemporary Arabic


  • Résumé

    Our work is conducted within the theoretical framework of computer language processing, designed and developed in the laborary “Lexiques, Dictionnaires, Informatiques” (LDI), at the University of Paris 13. We proposed the study of the concept of cause and purpose in contemporary Arabic language, based on a varied corpus. This study is two-fold. First, we felt it necessary to analyze the phenomenon, as it was treated in the Arab grammatical tradition. At this level, we focused our analysis on the basic concepts and their implications on systematic selection of grammarians’ methodology and the findings of their descriptions. Our approach finds its reason for application by showing the inadequacy of these descriptions. Our approach finds its reason for distinction between connectors. We, therefore, describe the cause and purpose connectors, while arguing their predicative second-class status. This new status assigned to these connectors (verbal, nominal, adjectival, prepositional, or as special) perceives the complex sentence as a triadic structure, unlike the Arabic linguistic and grammatical approach (dyadic design). The syntactic-semantic description showed that we cannot reduce connectors to mere items of meaning. Each brings a semantic nuance to the expression of the cause and the purpose. However, although the cause and purpose do interfere at several levels, they still differ on the basis of a logical-semantic orientation. The “retrospective” orientation characterizes the causal value of the expression, while the “prospective” one distinguishes the expression of purpose. In short, this work tries to bring a new analysis of a topic that was not dealt with in the Arabic linguistics.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (551 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 464-481

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Droit/Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2014 052
  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Droit/Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.