Les prédicats nominaux du Malgache : étude comparative avec le français.

par Marie Jaozandry

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Pierre-André Buvet.

Le président du jury était Gaston Gross.

Le jury était composé de Cécile Marie-Ange Manorohanta, André Dugas.


  • Résumé

    Cette thèse s’inscrit dans le cadre des travaux sur la description des prédicats nominaux du LDI (Lexiques, Dictionnaire, Informatique), un laboratoire de l’Université Paris 13. Nous étudions les constructions prédicatives du malgache en les comparant à celles du français, langue pour laquelle on a mis au point une méthodologie adéquate à la description de ces structures. Le premier chapitre présente les outils descriptifs utilisés ainsi qu’une vue générale de la langue malgache. Le deuxième chapitre offre une vue d’ensemble des recherches faites sur les verbes supports, à la fois en français et en malgache, en insistant en particulier sur l’importance de la détermination nominale. Le choix des bverbes supports dépend de la nature des prédicats nominaux qui sont subdivisés selon qu’ils dénotent des actions, des états ou des événements. Ce classement est repris au troisième chapitre (prédicats d’actions), au quatrième chapitre (prédicats d’états) et au cinquième chapitre (prédicats d’événements). Dans chacun de ces chapitres, sont décrits avec précision quelques substantifs prototypes selon des critères constants et syntaxiquement fondés. On met ainsi en évidence le fait que les verbes supports ne sont qu’un des éléments de l’actualisation des prédicats nominaux, parallèlement aux déterminants et à certains adjectifs ou adverbes aspectuels. Cette thèse fournit un cadre à une future étude plus complète des prédicats nominaux du malgache.

  • Titre traduit

    Nominal predicates of the malagasy


  • Résumé

    AThis thesis is part of the work of L.D.I (Lexiques, Dictionnaire, Informatique) of the University of Paris 13 on the description of the nominal predicates. We study the predicative constructions of the Malagasy by comparing them with those of the French, the language for which was proposed the development of a methodology appropriate to the description of its structures. The first chapter presents the descriptive tools and a short description of the Malagasy language. The second chapter provides an overview of the research done on «verbs supports», both in French and Malagasy, with particular emphasis on the importance of nominal determination. The choice of «verbes supports» depends on the nature of the nominal predicates which are thus divided into three classes : actions, states and events. This classification specified in the third chapter (predicates of actions), in the fourth chapter (predicates of states) and in the fifth chapter (event predicates). In each chapter, some accuracy substantives prototypes were described, according to consistent criteria which are syntactically based. It thus highlights that «verbs supports» are only one part of discounting nominal predicates, along with determination and aspectual adverbs or adjectives. This thesis provides a framework for a future more comprehensive study of the Malagasy nominal predicates.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Droit/Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.