Le territoire du médecin légiste. Éthique & Épistémologie de l’expertise médico-judiciaire

par Jean-François Michard

Thèse de doctorat en Ethique

Sous la direction de Emmanuel Hirsch.

Soutenue le 12-12-2014

à Paris 11 , dans le cadre de École doctorale Savoirs scientifiques : Epistémologie, Histoire des sciences, Didactique des disciplines (Paris) , en partenariat avec Département de Recherche en Ethique. Faculté de médecine - Le Kremlin-Bicêtre (Université Paris-Sud 11) (laboratoire) et de Département de recherche en éthique - Faculté de médecine Paris-Sud 11 (laboratoire) .

Le président du jury était Stig Strömholm.

Le jury était composé de Emmanuel Hirsch, Stig Strömholm, Christian Hervé, Heinz Wismann, Armelle Debru, Martin Csatlós.

Les rapporteurs étaient Stig Strömholm, Christian Hervé.


  • Résumé

    Le rapport d’expertise du médecin légiste a souvent un rôle déterminant dans de nombreux procès criminels pour condamner ou relaxer un mis en cause. En révélant des faits utiles à l’enquête, le médecin légiste a le devoir d’être neutre, d’utiliser les données actuelles de la science et de rechercher la vérité de ce qui s’est passé. Mais la position classique de neutralité axiologique est-elle pertinente? Peut-on évacuer les valeurs de l’expertise ? La vérité est-elle accessible ? Qu’est-ce que la science en médecine légale ? Le médecin légiste n’utiliserait-il pas d’autres outils pour arriver à ses conclusions ? Pour répondre à ces questions, ce travail se propose d’étudier le rapport entre faits et valeurs au sein de l’expertise médico-judiciaire ainsi que d’examiner comment s’élaborent les conclusions du médecin légiste et la manière dont il les exprime.

  • Titre traduit

    The Field of Forensic Medicine. Ethics and the Science of Philosophy by Forensic Medical Specialists


  • Résumé

    The expert report composed by a forensic pathologist often plays a key role in many criminal trials in order to either free or convict the defendant. By unearthing useful facts for the inquiry, the forensic pathologist has a duty to be neutral, use up-to-date scientific knowledge and data and to search for the truth in underlying events. But is the usual position of axiological neutrality relevant? Can values be evacuated from the expertise? Can the truth be achieved? What is actually science in the field of forensics? Is the forensic pathologist not using other tools to reach a conclusion? To address these issues, this work proposes to investigate the relationship between facts and values in the field of forensic expertise, as well as to examine the way the forensic scientists draw conclusions and in turn how these are stated.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2014 par Jean-François Michard à Paris

Le territoire du médecin légiste : éthique & épistémologie de l'expertise médico-judiciaire


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2014 par Jean-François Michard à Paris

Informations

  • Sous le titre : Le territoire du médecin légiste : éthique & épistémologie de l'expertise médico-judiciaire
  • Détails : 1 vol. (198 p.)
  • ISBN : 978-2-7466-7645-9
  • Annexes : Bibliogr. p. 191-197. Glossaire
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.