Psychophysiological adaptation to acute and chronic stress and the role of individual differences

par Jiewen Hua

Thèse de doctorat en Sciences du sport, de la motricité et du mouvement humain

Sous la direction de Christine Le Scanff et de Liwei Zhang.

Le président du jury était Edith Filaire.

Le jury était composé de Christine Le Scanff, Liwei Zhang, Edith Filaire, Olivier Luminet, Tim Woodman.

Les rapporteurs étaient Olivier Luminet, Tim Woodman.

  • Titre traduit

    Adaptation psychophysiologique au stress aigu et chronique et le rôle des différences individuelles


  • Résumé

    L’objectif principal de cette thèse est de comprendre l’adaptation psychophysiologique des individus au stress aigu et chronique et l’influence des différences individuelles. Dans ce but nous avons mené deux grandes études, sur le stress aigu et chronique respectivement. Dans la première expérience, nous présentons un protocole d’induction de stress aigu, une tâche de parler en public, qui a été efficace pour provoquer le stress psychosocial. Nous avons ensuite étudié l’adaptation au stress et la performance dans la tâche de parler en public de façon multidisciplinaire (i.e., psychologique, physiologique et comportementale). Nous avons mis en évidence que les mauvaises performances dans cette tâche étaient associées principalement avec les traits de personnalité (i.e., trait d’anxiété), les émotions, l’évaluation cognitive et le coping. De plus, nous avons mis en évidence un modèle de médiation montrant que le trait d’anxiété est lié aux mauvaises performances indirectement à travers le coping, indiquant un rôle important des capacités de gestion du stress. Finalement, nous avons trouvé que les déficits de régulation émotionnelle, comme l’alexithymie, étaient associés avec une augmentation significative de l’activité HPA sur le cortisol suggérant que l’alexithymie module la réponse physiologique du stress. Dans la seconde partie, nous avons étudié les conséquences du stress chronique à travers les problèmes de conduites alimentaires sur 675 étudiants Français et Chinois. Les résultats montrent un effet de médiation sur la relation négative entre un attachement parental sécurisé et les problèmes de conduite alimentaire à travers l’alexithymie et le neuroticisme. De plus, bien qu’une prévalence plus élevée ait été observée dans la population chinoise par rapport à la population française, nos résultats montrent que les conduites alimentaires problématiques liées au stress sont un problème psychologique général plutôt que culturel. Cette thèse a des implications pratiques puisqu’ elle propose un protocole d’induction au stress aigu qui peut être utilisé à l’entraînement. En apportant une meilleure compréhension des facteurs de risque dans les réponses au stress, il sera possible d’aider les individus à mieux faire face au stress et améliorer leur bien-être dans des situations de performance ou dans des pathologies liées au stress.


  • Résumé

    The primary objective of this thesis is to understand the psychophysiological adaptation of individuals to acute and chronic stress and how individual differences influence it. For this aim, we conducted two large studies with regards to acute and chronic stress, respectively. In the first experimentation, we presented a laboratory induced stress protocol (a public speaking task), which proved successful in eliciting acute psychosocial stressor. Next, we took into account the multidisciplinary assessment (i.e., psychological, physiological and behavioural) to study stress responses and performance. We found that the failure of stress performance was associated mainly with personality trait (i.e., trait anxiety), emotions, cognitive appraisals and coping. Moreover, we suggested a mediation model showing that trait anxiety linked to poor performance indirectly through coping, indicating an important role of the stress management ability. Finally, we found that emotion regulation deficit, i.e., alexithymia was associated with significant increased HPA activity on cortisol, suggesting alexithymia modulate physiological stress response. In the second part, we studied the chronic stress consequences on disordered eating in a total of 675 university student athletes in China and France. Results supported a mediation effect on the negative relationship between the secure parental attachment and disordered eating through alexithymia and neuroticism. Furthermore, despite a higher prevalence was observed in the Chinese sample than in French, our results suggested this stress-related eating behaviour was a general psychological problem rather than a cultural issue. This thesis has practical meanings in providing an acute stress protocol which can be put into training. By understanding risk factors for stress responses, performance and stress-related illness, we may indeed help individual to cope better with stress and increase their well-being.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?