Intellectual Capital as a Driver of Product Innovation : empirical Studies on European Firms

par Andrés Barreneche Garcia

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Ahmed Bounfour.

Le président du jury était Alain Rallet.

Le jury était composé de Ahmed Bounfour, Alain Rallet, Johannes Glückler, Dominique Guellec, Bruno Van Pottelsberghe.

Les rapporteurs étaient Pierre-Jean Benghozi, Johannes Glückler.

  • Titre traduit

    Le capital immatériel en tant que déterminant de l’innovation-produit : recherches empiriques sur les entreprises européennes


  • Résumé

    La théorie des ressources affirme que les avantages concurrentiels résident dans la mobilisation des actifs précieux qui sont difficiles à imiter. L'Approche du Capital Immatériel (ACI) prolonge cet argument en étudiant ces ressources; plus particulièrement celles qui sont fondées sur la connaissance et qui peuvent être classifiées dans l'une des catégories suivantes: Capital Humain, Capital Structurel, ou Capital Relationnel.Cette thèse cherche à évaluer l'ACI en tant que cadre pour rechercher les conditions favorables permettant aux entreprises d'innover en créant des nouveaux biens et services (produits). Spécifiquement, ce projet doctoral vise à analyser les rôles de chaque type de capital immatériel dans l'innovation de produits. Fondée sur des données européennes, cette thèse examine différents types d'entreprises (nouvelles, petites et moyennes entreprises, et grandes entreprises) et les secteurs d'activités (y compris l'industrie et les services). Le Chapitre 1 examine le capital humain et d'autres déterminants du taux de création d'entreprises dans les villes européennes. Ensuite, le Chapitre 2 examine l'impact de la diffusion des connaissances sur la façon dont l'investissement en R&D interne apporte à l'innovation de produits. Puis, le Chapitre 3 utilise le concept de capacité d'absorption pour explorer comment les similarités des actifs immatériels entre les entreprises sont associées à la performance de leur capital relationnel.En général, ce projet doctoral souligne que l'ACI fournit un cadre propice pour formuler et vérifier des hypothèses concernant les moteurs de l'innovation de produits. Il permet de mener des études portant sur la façon dont les entreprises mobilisent leurs actifs immatériels afin de développer et commercialiser de nouveaux produits. Par ailleurs, cette approche facilite l'interprétation des résultats afin de recommander des décisions managériales et des politiques publiques visant à articuler davantage les pratiques des entreprises.


  • Résumé

    The resource-based view of the firm argues that competitive advantages lie in the use of valuable resources that are difficult to emulate. The intellectual capital-based view (ICV) extends this argument by studying such resources; particularly intangible (or knowledge) assets that may be classified in three main components: human, structural, and relational capital.This thesis aims to evaluate the ICV as a framework for understanding the favorable conditions that allow firms to innovate by creating new goods and services (i.e., products). Specifically, this thesis seeks to analyze the specific roles of each capital capital component in product innovation. Using European data, it covers an ample range of firm types (i.e, nascent firms, small and medium-sized enterprises, and large firms) and business sectors (including manufacturing and services). Chapter 1 investigates human capital and other determinants of business creation as a measure of entrepreneurship in European cities. Chapter 2 examines the impact of knowledge spillovers on in-house R&D investment and innovation performance in firms. Chapter 3 leverages the concept of absorptive capacity to explore whether similar configurations of IC are associated with the performance of relational capital in companies.Overall, this dissertation finds that the ICV provides a fertile ground to formulate and test hypotheses concerning the drivers of product innovation. It allows to focus research on how companies mobilize intangible assets in order to develop and commercialize new goods and services. Furthermore, this approach provides several lessons for managers and policy recommendations that may help to articulate corporate practices.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.