Places des apprentissages scolaires dans l'activité professionnelle : analyse des perceptions d'enseignants de l'enseignement agricole

par Christine Raujol

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Olivier Las Vergnas.


  • Résumé

    La recherche a porté sur les perceptions des apprentissages scolaires d'enseignants de l'Enseignement agricole dans le rapport à leur activité. Nous avions fait l'hypothèse que les enseignants produisent, reproduisent voire réactivent leurs perceptions des apprentissages scolaires, quels que soient les composants, chaque fois que dans l'exercice de leur métier, il est question de ces apprentissages, voire qu'ils les associent à un bien-être, un mal-être dans leur travail. Pour saisir quel pouvait être le lien entre ces apprentissages et leur activité, nous sommes partie de plusieurs théories qui pourraient s'emboîter, ou s'additionner entre ce qui contribue à la formation des perceptions des apprentissages scolaires de l'enseignant et à leur expression dans son environnement professionnel. Il y a production ou reproduction d'apprentissages scolaires quand l'enseignant mobilise l'habitus (legs familial), quand il met en abîme (effet de miroir) sa formation scolaire dans les situations de transmission, quand il met en scène les influences de son environnement (familial, scolaire, social) agissant durant sa formation scolaire. Enfin quand des conditions de travail plus ou moins délétères catalysent des réminiscences d'apprentissages scolaires. Les résultats de notre étude ont montré que selon le contexte, les situations professionnelles rencontrés, l'enseignant compose ou négocie ou confronte ses perceptions des apprentissages scolaires. Cependant chaque enseignant reste singulier dans ses perceptions des apprentissages scolaires et dans les formes de liens qui peuvent s'opérer (conduites sociales, logiques) avec son activité.

  • Titre traduit

    Effects on school learnings in the professional activity : analysis of teachers' perceptions(collections) of the agricultural education


  • Résumé

    The research concerned the perceptions of teachers' school learnings of the Agricultural education, in the report in their activity. We had made the hypothesis which the teachers produce, reproduce even reactivate their perceptions of the school learnings, whatever are components, every time in the exercise of their job, it is about these learnings, even that they associate them with a well-being, an ill-being in their work. To seize what could be the link between these learnings and their activity, we left several theories which could fit, or add up between what contributes to the training of the perceptions of the school learnings of the teacher and to their expression in its professional environment.There is production or reproduction of school learnings when the teacher mobilizes the habit (domestic legacy), when he puts in abyss (effect of mirror) his school training in the situations of transmission, when he stages the influences of his environment (family, school, social) acting during his school training. Finally when the more or less noxious working conditions catalyse recollections of school learnings.The results of our study showed that according to the context, the professional situations met, the teacher makes up, either negotiates or confronts his perceptions of the school learnings. However every teacher remains singular in his perceptions of the school learnings and in the forms of links which can take place ( social, logical conducts) with his activity.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.