L’appropriation citadine d’une ville nouvelle par une société nouvelle : l’exemple de Chandigarh en Inde du Nord

par Daniel Capron

Thèse de doctorat en Géographie, urbanisme

Sous la direction de Pascale Philifert et de Pascale Philifert.

Le président du jury était Laurence Feveile-Berger.

Le jury était composé de Laurence Feveile-Berger, Sylvie Fol, Jean-Luc Racine.

Les rapporteurs étaient Sylvie Fol, Jean-Luc Racine.


  • Résumé

    Suite à l’indépendance de l’Inde en 1947, le Premier Ministre, Jawaharlal Nehru, lance un plan de villes nouvelles sur tout le territoire. Le nouvel État du Punjab devait être doté d’une Capitale dont Nehru demandait qu’elle soit : « …le symbole de l’Inde, désentravée des traditions du passé…une expression de la confiance de la Nation dans le futur… ».À soixante-trois ans, Le Corbusier réalisera enfin une de ses ambitions : concevoir l’urbanisme d’une ville de plus de 500 000 habitants. Il mobilisera des idéaux théoriques en tenant compte du particularisme local. Soixante ans après cette conception, il devient pertinent de revisiter cette « utopie urbaine » par la pratique de ses résidants. Les hiérarchies traditionnelles indiennes structuraient les espaces urbains. À Chandigarh, pour répondre aux vœux du Premier Ministre, de nouvelles dispositions devaient permettre « l’émergence une société nouvelle ». Le Master Plan de Le Corbusier et sa réalisation répondront à cette exigence. Ensuite, nous avons voulu comprendre les liens entre urbanisme et urbanité et comment des rapports sociaux « nouveaux » pouvaient encore s’exprimer six décennies après les premiers coups de crayon. Enfin, nous avons considéré que l’urbanisme d’une ville répond aux attentes de ses résidants dès lors que ceux-ci s’approprient « leur ville ». Chandigarh prévue pour 500 000 habitants, en accueille plus d’un million et devient le centre d’une grande agglomération.Pour comprendre la ville, nous avons mobilisé l’analyse paysagère et réalisé des entretiens qualitatifs auprès de plus de cent personnes pour apprécier les liens sociaux et le niveau d’appropriation. Nous en concluons que cette ville est appréciée et que ces concepteurs ont eu une vision prospective importante.

  • Titre traduit

    The urban appropriation of a new city by a new society : the exemple of Chandigarh in North India


  • Résumé

    Subsequent to the independency of India in 1947, its Prime Minister, Jawaharlal Nehru, developed a plan of new cities over the whole territory. The new state of Penjab should get a metropole that Nerhu asked it to be : « …the symbol of India, detached of past traditions …an expression of the Nation trust in the future… ».When sixty-three years old, Le Corbusier could achieve one of his ambitions : Conceive the urban planning for a town of more than 500 000 inhabitants. He put forward theoretical ideals while taking into account the local particularism. Sixty years after this inception, it becomes pertinent to revisit such an « urban utopia » by investigating the practice of its residents. The traditional indian hierarchies used to be reflected in urban space management. In the town of Chandigarh, in order to observe the Prime Minister wishes, new regulations were necessary for achieving the « emergence of a new society ». Le Corbusier’s Master Plan and its implementation fulfilled this requirement. Then, we wanted to understand the relationships between ‘urbanism’ and ‘urbanity’ and to which extent « new » social relations could still develop six decades after the original design. At last we have considered that the urbanism of a town meets the expectations of its residents if they take in hand the ownership of « their city ». Chandigarh, initially planned for 500 000 inhabitants, has now more than a million of residents, and it has become the center of a large metropole. In order to get an understanding of the town, we have performed a landscape analysis and conducted qualitative interviews with more than hundred people, the objective being to appreciate their social links and level of appropriation. Our conclusion is that this town is appreciated and that its designers have had a major forward-looking perspective.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.