Le devenir de l’administration civile en Gaule et en Hispanie de 284 à 536 après J.-C. : transformations des institutions romaines, mises en place des royaumes romano-barbares et mutations des élites

par Marie Roux

Thèse de doctorat en Histoire ancienne

Sous la direction de Hervé Inglebert.

Le président du jury était Christine Delaplace.

Le jury était composé de Hervé Inglebert, Christine Delaplace, Javier Arce, Josiane Barbier, Rudolf Haensch.

Les rapporteurs étaient Christine Delaplace, Javier Arce.


  • Résumé

    Les réformes menées sous Dioclétien et Constantin établirent des circonscriptions et des hiérarchies administratives qui demeurèrent stables dans les Gaules, les Espagnes et en Bretagne, tout au long du IVe siècle. Suite aux usurpations du début du Ve siècle et aux installations des groupes barbares, le pouvoir préfectoral arlésien perdit progressivement le contrôle sur ces provinces, ce qui perturba le fonctionnement de l’appareil fiscal. Au Ve siècle, des membres des familles sénatoriales les plus en vue, souvent originaires du diocèse des Sept Provinces, accaparèrent la charge de préfet du prétoire des Gaules. L’administration des provinces gauloises et hispaniques qui reconnaissaient encore le pouvoir impérial fut alors de plus en plus décentralisée. À partir de la fin des années 460, des aristocrates gallo ou hispano-romains apparaissent comme étant au service des rois, un phénomène qui indique que ces pouvoirs barbares devenaient des acteurs politiques incontournables. La disparition de l’autorité impériale en Occident et le fait que les royaumes romano-barbares devinrent des entités politiques autonomes parachevèrent les fragmentations territoriales, politiques et sociales initiées depuis le début du Ve siècle. Ces nouveaux pouvoirs n’eurent d’autres solutions que de conserver une partie des instances de l’administration judiciaire et fiscale romaine et de les adapter aux nouveaux espaces. Ainsi, c’est à l’échelle locale et, surtout, au niveau de la cité que l’essentiel des fonctions de l’administration civile furent dès lors accomplies et que les trois acteurs majeurs de la vie administrative dans la Gaule franque et l’Hispanie wisigothe, à savoir le comte, l’évêque et les élites des cités, évoluèrent.

  • Titre traduit

    The evolution of the civilian administration in Gaul and Hispania from 284 to 536 AD : transformations of Roman institutions, settlements of kingdoms and élites’ changes


  • Résumé

    Reforms established under the age of Diocletian and Constantin set up circumscriptions and administrative hierarchies that remained stable throughout the IVth century in Gaul, Spain and Britain. As a consequence of usurpations at the beginning of the Vth century and of Barbarians’ settlements, the Arlesian prefectoral power progressively lost the control of these provinces, thus perturbing the fiscal system. In the Vth century, the prominent senatorial family members, who were often from the Seven Provinces diocese, monopolized the position of praetorian prefect of Gaul. The administration of Gallic and Spanish provinces, which still recognized the imperial power, became more and more decentralized. As of the late 460's, Gallic and Spanish aristocrats are established as kings' servants, which indicates that these Barbarian leaders were becoming very important political players. In the western territories, the disappearance of the imperial power, together with the fact that the Romano-Germanic kingdoms became autonomous political bodies, finished the territorial, political and social fragmentation process that had started at the beginning of the Vth century. These new power entities had no other solution than keeping some of the Roman legal and fiscal administration authorities and adapting them to the new territories. As a consequence, it is at the local scale, and mostly at city level, that most of the positions in civil administration were located and involved the three main players in the Frankish Gaul and Visigothic Spain administration, namely the count, the bishop and the city élites.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.