Francophonie et diversité : autour des constructions verbales en Côte d’Ivoire à travers l’exemple de productions écrites et orales d’étudiants de l’Université Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan

par Bi Trazié Serge Bli

Thèse de doctorat en Science du Langage

Sous la direction de Jean-François Jeandillou.

Le président du jury était Denis Le Pesant.

Le jury était composé de Jean-François Jeandillou, Denis Le Pesant, Béatrice Akissi Boutin, Homa Lessan-Pezechki.

Les rapporteurs étaient Béatrice Akissi Boutin, Homa Lessan-Pezechki.


  • Résumé

    Ces travaux approchent la question de la diversité dans la Francophonie sur la base de constructions verbales en Côte d’Ivoire. L’étude du sous-corpus écrit montre ainsi que le fait que 232 sur 400 étudiants soient concernés par des « écarts » de constructions verbales relève essentiellement d’une « connaissance approximative de la valence du verbe employé ». Quant à l’interférence du français ivoirien ordinaire, elle diminue progressivement jusqu’à la Licence (Licence 3) avant de présenter une chute significative en Maîtrise (Master 1). L’analyse du sous-corpus oral souligne ensuite des constructions verbales typiques du français ivoirien ordinaire. Nous en déduisons que les étudiants des années supérieures manient mieux le français standard, et la variation en général, que ceux des premières années. Nous proposons dès lors une didactique du français de Côte d’Ivoire jetant les bases pédagogiques de la variation du français en Côte d’Ivoire tout en insistant sur l’intérêt d’une norme grammaticale pour l’ensemble du monde francophone.

  • Titre traduit

    Francophonie and diversity : around the verbal constructions in Côte d'Ivoire through the example of written and oral productions of students from the University Félix Houphouët-Boigny in Abidjan


  • Résumé

    These studies approach the issue of diversity in the Francophonie on the basis of verbal constructions in Côte d'Ivoire. The study of written sub-corpus shows that the fact that 232 out of 400 students are involved with "gaps" in verbal constructions is essentially an "approximate knowledge of the valence of the verb used." As for the interference of the standard ivorian french, it gradually decreases to the License (Licence 3) before presenting a significant drop in Master (Master 1). The analysis of oral sub-corpus then highlights typical verbal constructions of standard ivorian french. We conclude that students in senior years handle better the standard french and the change in general, than those of early years. We therefore propose a didactics of french in Côte d’Ivoire laying the educational foundation of the change in french in Côte d’Ivoire while emphasizing the importance of a grammatical standard for the entire french-speaking world.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.