Une admiration inconfortable : Maurice Barrès et ses lecteurs entre autorité et modernité (1890-1950)

par Fabien Dubosson

Thèse de doctorat en Littérature et poétique comparées

Sous la direction de William Marx et de Thomas Hunkeler.

Soutenue le 10-11-2014

à Paris 10 en cotutelle avec l'Université de Fribourg (Suisse) , dans le cadre de Ecole doctorale Lettres, langues, spectacles (Nanterre) .

Le président du jury était Denis Pernot.

Le jury était composé de William Marx, Thomas Hunkeler, Denis Pernot, Jérôme David.

Les rapporteurs étaient Denis Pernot, Jérôme David.


  • Résumé

    Cette thèse se propose de comprendre la réception de Maurice Barrès (1862-1923) des premières années de sa carrière au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, en insistant sur différents « moments » de cette réception. Il s’agit d’abord de comprendre comment se constitue son autorité d’écrivain, dans le contexte des milieux symbolistes des années 1890. Nous étudions notamment les rapports de Barrès avec les rédacteurs de La Revue blanche – des rapports qui définissent l’identité même de la revue – jusqu’à la rupture de l’affaire Dreyfus. Nous nous intéressons ensuite à sa réception au sein de La NRF, à travers les lectures – à la fois critiques et fascinées – qu’en font trois figures majeures de la revue : André Gide, Albert Thibaudet et Jacques Rivière. De même, nous tentons de comprendre comment les surréalistes ont gardé un lien ambigu avec cet écrivain au cours des années 1920, en étudiant de plus près le procès Barrès (mai 1921) et la réception particulière que fait Louis Aragon de cette figure, dans sa phase surréaliste, mais aussi dans la suite de sa carrière. Enfin, nous terminons par étudier le cas particulier de Joseph Delteil, écrivain proche du surréalisme, mais dont la position est tiraillée entre ancrage régionaliste et avant-garde, et qui trouve dans l’exemple barrésien un modèle (provisoire) de résolution de ces contradictions. L’étude de cette réception, à travers les exemples cités, se donne ainsi pour but de comprendre comment une posture d’auteur a pu essaimer dans des milieux idéologiques et esthétiques opposés au traditionalisme, et à travers des manifestations ambiguës de fidélité littéraire.

  • Titre traduit

    An uncomfortable admiration : Maurice Barrès and his readers between authority and modernity (1890-1950)


  • Résumé

    The purpose of this Dissertation is to understand the reception of Maurice Barrès (1862-1923), going from the first years of his career to the aftermath of the Second World War, while insisting on specific “moments” of this reception. This will firstly be done by comprehending how a writer’s authority is shaped, in the context of 1890’s Symbolist milieu. Consequently, we will analyse the relationships between Barrès and the copywriters of the La Revue blanche going till the clash caused by the Dreyfus affair. We will then take interest in his reception within the La NRF, through the interpretation that made three major figures of the review: André Gide, Albert Thibaudet and Jacques Rivière – readers that were both critic to the nationalist writer as fascinated by his auctorial posture. At the same time, we will try to understand how the Surrealists have kept an ambiguous tie with this writer during the 1920’s, by closely studying Barrès’s trial (May 1921) and the particular welcome that Louis Aragon gave to this figure, during his surrealist phase, but also during the rest of his career. Finally, we will finish by analysing the particular case of Joseph Delteil, a writer close to Surrealism but whose position was torn between his regionalist grounding and an avant-garde one, and who finds through Barrès a model of resolution of these contradictions. The study of Barrès’s reception, by means of the quoted cases, is thus made in the purpose of understanding how an author’s posture was able to dispense, in the ideologist and esthetical milieu opposed to traditionalism, as well as among the ambiguous manifestations of the literary loyalty.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.