Les Français et l’archéologie au Royaume de Naples pendant le Decennio francese (1806-1815) : l’exemple des découvertes de céramique antique

par Florence Le Bars-Tosi (Le Bars)

Thèse de doctorat en Archéologie

Sous la direction de Agnès Rouveret et de Carlo Gasparri.

Le président du jury était Martine Denoyelle.

Le jury était composé de Agnès Rouveret, Carlo Gasparri, Martine Denoyelle, Angela Pontrandolfo Greco.

Les rapporteurs étaient Martine Denoyelle, Angela Pontrandolfo Greco.


  • Résumé

    En se proposant d’étudier les relations des Français avec le Royaume de Naples dans la mise en place d’une politique archéologique parmi les plus modernes d’Europe sous les règnes de Joseph Bonaparte et Joachim Murat, cette thèse s’inscrit dans plusieurs domaines de la recherche en Histoire (politique et culturelle), Histoire de l’Art et Archéologie. Il s’agit ainsi de nous pencher surl’Antiquité à travers le prisme du XIXe siècle, tout en tentant de répondre aux questions actuelles de l’Histoire de l’art sur les provenances archéologiques et le destin des oeuvres découvertes dans ces années. Devant l’ampleur des découvertes archéologiques faites pendant le decennio francese, nous choisissons de limiter la recherche au matériel céramique. Ce corpus homogène permet de revenir sur les découvertes et l’histoire des sites archéologiques de l’Italie méridionale dans les années 1806-1815, en explorant des archives inédites. Leur dépouillement systématique apporte de nouvelles connaissances sur l’histoire des sites fouillés et permet de retrouver la provenance perdue d’objets aujourd’hui conservés dans les musées européens. Par ce croisement inédit de sources, nous espérons donner une vision plus complète de la Naples du decennio francese, tout en élargissant les connaissances sur l’Histoire de l’Archéologie en Italieméridionale. C’est là tout l’enjeu d’un sujet aux confluences des différents courants de l’Histoire,contemplant l’Antiquité dans le miroir des premières années du XIXe siècle.

  • Titre traduit

    The French connoisseurship and Archeology in the Kingdom of Naples during the French Decade (1806-1815) : an example of the discoveries of ancient painted vases


  • Résumé

    Dealing with the relationships between the French connoisseurship and the Kingdom of Naples in building of one of the most modern archeological policies in Europe under Joseph Bonaparte and Joachim Murat's reigns, this doctorate takes a part in several fields of research in History (political and cultural), Art History and Archeology. It makes us look at the Antiquity through the prism of the XIX Century, trying at the same time to answer today’s questions of Art History about the archeological proveniences and the faith of the vases discovered in those years. In front of the large number of archeological discoveries made during the French Decade, we choose to focus our research on ancient painted vases. This homogeneous corpus leads us back to the discoveries and the history of archeological sites in the south of Italy during the years 1806-1815 by exploring ancient and unpublished archives. Their systematic sorting gives new information on the History of excavations, allowing us to find out the lost provenance of ancient vases, today conserved in several museums in Europe.With this original sources crossing, we aimed at offering a more complete vision of Naples during the French Decade by broadening the knowledge on the Southern Italian archeological History.Here stands the stake of a study at the confluences of different streams of History, looking at the Antiquity in the mirror of the first years of the XIX Century.

  • Titre traduit

    I Francesi e l’archeologia nel Regno di Napoli durante il Decennio francese (1806-1815) : l’esempio delle scoperte di ceramica antica


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.