Sexualité et handicap mental : enquête sur le traitement social de la sexualité des personnes désignées comme « handicapées mentales » en France et en Suisse

par Lucie Nayak

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Philippe Combessie et de Claudine Burton-Jeangros.

Soutenue le 01-07-2014

à Paris 10 en cotutelle avec l'Université de Genève , dans le cadre de Ecole doctorale Economie, organisations, société (Nanterre) , en partenariat avec "Sophiapol EA 3932 laboratoire (laboratoire) .

Le président du jury était Éric Widmer.

Le jury était composé de Philippe Combessie, Claudine Burton-Jeangros, Éric Widmer, Éric Fassin, Alain Giami.

Les rapporteurs étaient Éric Fassin, Alain Giami.


  • Résumé

    Le propos de la thèse est d’étudier le traitement social de la sexualité des personnes désignées comme « handicapées mentales » en Suisse et en France, par le biais d’une enquête qualitative réalisée par entretiens avec des personnes considérées comme « handicapées mentales », des parents, des éducateurs spécialisés et des assistants sexuels.Une première partie étudie les représentations des personnes désignées comme « handicapées mentales » au sujet de la sexualité et met en lumière des formes de leur vie sexuelle, souvent commentée mais qui restait inexplorée. Puis, la deuxième partie porte sur l’analyse des représentations et des pratiques institutionnelles et parentales relatives à l’accompagnement de la sexualité des personnes « handicapées mentales » dans le contexte actuel de la « santé sexuelle ». Enfin, la troisième partie de la thèse est consacrée à l’étude de l’assistance sexuelle telle que cette activité est récemment apparue en Suisse.En mobilisant le handicap mental et la sexualité comme des révélateurs mutuels, cette recherche se donne ainsi pour objectif d’analyser comment les différentes catégories d’acteurs impliqués dans l’accompagnement de la sexualité des personnes « handicapées mentales » co-construisent les normes qui régissent la vie sexuelle de ces dernières. Elle vise à offrir une étude la plus complète possible du traitement social de leur sexualité et des logiques qui le sous-tendent.

  • Titre traduit

    Sexuality and Intellectual Disability : the Social Construction of the Sexuality of People Labelled as « Intellectually Disabled » in France and Switzerland


  • Résumé

    The subject of this dissertation is to study the social construction of the sexuality of people labelled as « intellectually disabled » in Switzerland and in France by means of a qualitative survey realized through interviews with persons considered as « intellectually disabled », parents, specialized educators and sexual assistants.A first part deals with the analysis of the representations of persons labelled as « intellectually disabled » regarding sexuality and with bringing to light the forms of their sexual life, often commented but still unexplored. The second part aims at analyzing the institutional and parental representations and practices towards the sexuality of people considered as « intellectually disabled » in the current context of « sexual health ». Finally, the third part of this dissertation studies the recent activity of sexual assistance in Switzerland.By mobilizing intellectual disability and sexuality together, this research aims at analyzing how the different categories of actors implied in accompanying « intellectually disabled» people in their sexuality co-build the norms that govern their sexual life. It aims at proposing a complete study of the social treatment of their sexuality and the logics that underlie them.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible librement à partir du 02-07-2017

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.