Processus psycho-cognitif de compréhension dans l'interprétation de conférence (consécutive et simultanée) et dans la traduction : cas du français et du persan.

par Esmaeel Farnoud

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Bernard Laks.

Le président du jury était Cornelius Crowley.

Le jury était composé de Bernard Laks, Cornelius Crowley, Florence Lautel.

Les rapporteurs étaient Florence Lautel.


  • Résumé

    La traduction n’est pas une pratique linéaire qui part d’un texte-source (Ts) pour arriver à un texte-cible (Tc). La traduction est un exercice de compréhension et de ré-expression d'un discours qui suppose la mobilisation de connaissances linguistiques et thématiques. Les étapes du processus de traduction (compréhension du texte de départ, médiation culturelle et linguistique, mise en forme du texte d'arrivée) ne sont plus considérées comme une simple séquence de décodage et de recodage des messages. La progression des sciences cognitives au cours des vingt dernières années a permis de nourrir une réflexion multidisciplinaire aux frontières des neurosciences, de la psychologie, de la philosophie, de la linguistique et de l'intelligence artificielle. L’essentiel dans notre thèse consiste à découvrir la phase de « déverbalisation » lors de l’acte traduisante, un processus mentale qui ne peut être compris sans les apports des sciences cognitives. Parmi les nombreuses méthodes expérimentales sur le processus de la traduction on distingue entre la méthode de collection de données in vivo, c'est-à-dire prises sur le vif pendant l’opération traduisante, et la méthode de collection de données in vitro, c’est à dire après que le traducteur a eu fini de traduire. Dans cette recherche, en appliquant deux méthodologies TAPs(Think-aloud-protocols) et le logiciel Translog, on va étudier les problèmes rencontrés dans l’acte de traduction français-persan par nos participants ainsi que les stratégies utilisées par eux pour résoudre les problèmes linguistique et culturelles.

  • Titre traduit

    Psycho-cognitive process of comprehension in conference interpreting (consecutive and simultaneous) and in translation : French-Persian case


  • Résumé

    The translation is not a linear act starting from a text source to reach the final text. The steps of the translation process (comprehension of the original text, cultural and linguistic mediation, shaping the target text) aren’t considered as a simple sequence of decoding and recoding messages. The progress of cognitive science in the last twenty years has helped feed a multidisciplinary study at the frontiers of neuroscience, psychology, philosophy, linguistics and artificial intelligence. The essential point of our thesis is to find the phase of " deverbalization " during the translation process. This is a mental process that couldn’t be understood without the contributions of cognitive science. Among the many experimental methods in the process of translation distinguishes between the method of data collection in vivo, that is to say, taken on the spot during the translation process, and the method of collection of in vitro data, is once the translator has finished translating. In this research, using a combination of the two process- oriented Approaches to study professional translation online: verbal reporting, better known as TAPs (think- aloud protocols), and Translog program for logging keyboard activity, we will examine the problems encountered in the act of translation French -Persian by our participants and the strategies used by them to solve linguistic and cultural problems.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.