La naissance de la biopolitique de Hong Kong : une recherche sur le logement social

par Hsiao Yang Hsieh

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Alain Brossat.


  • Résumé

    Hong Kong, notre objet de recherche, est une ville coloniale avec un statut exceptionnel. Au cours de l’historie de la colonisation sur cent cinquante ans, le sort de Hong Kong est lié étroitement à la situation internationale, surtout à celle des pays occidentaux. Étant une ville chinoise, Hong Kong a connu un destin extraordinaire par rapport aux autres villes coloniales anglaises. Selon la « Seconde Convention de Pékin », le Grand Bretagne devait rendre l’autorité de Hong Kong à Pékin en 1997. Cependant, au moment du retour à la Chine en 1997, les nombreux habitants ne voulaient pas couper avec le gouvernement colonial. Dans l’histoire de la colonisation, il est très rare que les colonisés ne veuillent pas la fin du pouvoir colonial. Au traversant de quatre chapitres, autour des histoires et des problèmes de logement social local, nous essayons d’étudier dans quel type de gouvernement que les hongkongais ne voulaient pas couper avec le gouvernement colonial. En employant les théories de Michel Foucault, hétérotopie, famille, biopouvoir, biopolitique, dispositif et dispositif de sécurité, nous répondons à cette question.

  • Titre traduit

    The birth of biopolitics in Hong Kong : a study on public housing


  • Résumé

    According to the ‘Second Convention of Peking’, Great Britain should ‘return’ the authority of Hong Kong to Beijing in 1997. However, many Hong Kong peoples did not want to cut their relationship with the colonial government. They wanted to continue to maintain his lifestyle, and economic and political system. In the history of colonization, it is very rare that the colony do not want the end of the colonial power. Why Hong Kong people want to continue to maintain their relationship with the colonial government. In the four chapters, studying the space and the policy of public housing, we find that it exist a big rupture appear in the 1970’s and throughout this rupture we find that a new type of government was born in Hong Kong. And this new type of government could construct a new nation in this colonial city. This new type of government seems the bio-politics of Michel Foucault. But this bio-politics has its own special colonial context. Throughout the theories of Michel Foucault, heterotopias, family, biopower, biopolitics, dispositif and security dispositif, we try to make clear this question.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (307 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 285-295

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 3718
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.